Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Sachsenring : lent mais exigeant pour les pneus

Le Sachsenring : lent mais exigeant pour les pneus

Le Sachsenring compte parmi les circuits les plus lents du calendrier MotoGP : la moyenne du record du tour au GP dAllemagne est de 158.546 km/h.

Le Sachsenring compte parmi les circuits les plus lents du calendrier MotoGP : la moyenne du record du tour au GP dAllemagne est de 158.546 km/h, soit à peine plus rapide que les cinq circuits les plus lents du championnat : Le Mans (158.255 km/h), Jerez (157.265 km/h), Laguna Seca (155.953 km/h), Valencia (155.159 km/h) et Estoril (153.759 km/h).

Mais pour autant la lenteur du Sachsenring ne rend pas la tâche facile pour les manufacturiers de pneumatiques. Tournant dans le sens inverse des aiguilles dune montre, le tracé compte de nombreux virages mais aucune véritable ligne droite, doù limportance de ladhérence sur langle puisque les motos passent beaucoup de temps sur langle maxi. La longue série de courbes à gauche, du virage n°7 au n°11, constitue la caractéristique dominante du Sachsenring et les machines restent environ 30 secondes sur langle, avec pour effet une élévation importante de la température sur le côté gauche des pneumatiques.

Cest un circuit intéressant, assez différent des autres, indique Jean-Philippe Weber, directeur de la compétition moto chez Michelin. Il nous faut employer des produits assez différents pour cette course et cest donc intéressant pour nous. Le Sachsenring est exigeant et savère assez agressif pour les pneumatiques, avec beaucoup de longues courbes et généralement des températures assez élevées au mois de juillet, il le sera probablement dautant plus cette année que son revêtement a été refait. Le tracé est très asymétrique avec dix courbes à gauche contre quatre à droite. Les gommes utilisées sur les côtés droits et gauches des pneumatiques sont très différentes, même si elles ne diffèrent pas autant que sur certains autres circuits sur lesquels nous nous rendons.´

Sur ce circuit les pilotes ont besoin dun pneu avant extrêmement stable car les zones de freinage sont nombreuses, notamment à lapproche de lavant dernier virage qui est capital, sans compter les nombreuses entrées de courbe rapides pour lesquelles les pilotes se doivent dêtre en pleine confiance. Aujourdhui, notre 16 pouces avant fonctionne bien partout et nous pensons que ce sera le cas également au Sachsenring, ou il faut une très bonne maniabilité dans les virages lents. En ce qui concerne le pneu arrière, les pilotes réclament une excellente adhérence sur langle, de la stabilité et de la motricité pour lensemble des grandes courbes, ce qui devrait convenir pour notre nouvelle construction.

Communiqué Michelin

Tags:
MotoGP, 2007, ALICE MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›