Achat de billets
Achat VidéoPass

De Puniet trahi par sa mécanique

De Puniet trahi par sa mécanique

En Allemagne, Randy de Puniet a encore une fois joué de malchance, sa machine s´étant arrêtée peu avant le drapeau à damier, le privant ainsi d´une chance de marquer des points après s´être aisément maintenu dans le top 10 durant la première moitié de la course.

En Allemagne, Randy de Puniet a encore une fois joué de malchance, sa machine s´étant arrêtée peu avant le drapeau à damier, le privant ainsi d´une chance de marquer des points après s´être aisément maintenu dans le top 10 durant la première moitié de la course.

Auteur d´un bon départ, point sur lequel il a tout particulièrement travaillé dernièrement, de Puniet occupait la sixième place après le premier virage. Il fut rapidement menacé par l´ex-Champion du Monde Valentino Rossi. Le français ne s´est pas laissé intimider et a réussi à contenir l´italien durant quelques temps avant que celui-ci ne manque une tentative de dépassement au sixième tour. Rossi perdit le train avant et glissa en travers de la piste, mais de Puniet évita l´accrochage de justesse et fut en mesure de poursuivre sa course.

Les choses se sont ensuite compliquées pour de Puniet ; outre l´usure prématurée des pneumatiques, inévitable sous la chaleur du Sachsenring, il a été victime d´un incident mécanique à l´avant dernier tour, dans la ligne droite des stands. Cet abandon était une nouvelle source de déception pour de Puniet, en progrès constant depuis le début de la saison et notamment cinquième à Catalunya.

´Je ne sais pas ce qu´il s´est passé. Mon moteur a commencé à faire des siennes dans les deux derniers tours, je ne sais pas exactement ce qu´il s´est passé," déclare de Puniet. ´Avant cela, vers la mi-course, mon pneu avant commençait à glisser, c´est pour cela que mes chronos n´étaient plus aussi bons. J´avais du mal à contrôler la moto, mais j´arrivais plus ou moins à conserver ma place.´

´A dix tours de l´arrivée, l´arrière à commencer à glisser, en entrée de virage, en milieu de virage ainsi que dans les sorties de virage... mais même à ce moment, je pensais pouvoir finir la course. J´ai dû abandonner sur la ligne droite, à deux tours de l´arrivée, c´est très décevant.´

Tags:
MotoGP, 2007, ALICE MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›