Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi à la relance

Rossi à la relance

Comme en 2006, Valentino Rossi aborde la deuxième partie de la saison en position de challenger : à la veille de la reprise du Championnat à Brno, le pilote Fiat Yamaha accuse 44 points de retard sur le leader du classement général, l'australien Casey Stoner.

Comme en 2006, Valentino Rossi aborde la deuxième partie de la saison en position de challenger : à la veille de la reprise du Championnat à Brno, le pilote Fiat Yamaha accuse 44 points de retard sur le leader du classement général, l'australien Casey Stoner. Sur le plan strictement comptable, sa situation semble toutefois plus favorable que l'an dernier ; en 2006, il comptait 51 points de retard sur Nicky Hayden alors qu'il ne restait plus que six courses à disputer.

Cette fois, avec l'ajout de l'épreuve de Misano au calendrier, l'italien a encore sept Grands Prix pour tenter de décrocher le titre. Néanmoins, l'efficacité et la régularité de Stoner en font un rival plus rude que l'américain : sur la première partie de la saison, le pilote Ducati a marqué, en moyenne, un peu plus de vingt points par course et a décroché six victoires ; sur la même période, Hayden avait marqué 17 points par course et n'avait signé que deux victoires.

Le 'Doctor' n'est toutefois pas de ceux qui planifient un effort comptable : pour le septuple Champion du Monde, l'objectif est désormais de battre Stoner aussi souvent que possible. Une tâche à laquelle il s'attellera dès le week-end prochain en République Tchèque.

« La course de Laguna fut décevante, j'aurais évidemment préféré avoir repris quelques points avant la trêve, mais ce ne fut hélas pas possible, » rappelle Rossi. « Laguna a mis en relief la situation dans laquelle nous nous trouvons cette saison. Je sais que chez Yamaha, comme chez Michelin, on a travaillé dur afin d'être en meilleure posture pour la prochaine course. Aussi j'ai hâte de reprendre la piste ; je dois tout faire pour me relancer dans la bagarre. »

« La suite du Championnat va être difficile, mais après tout ma situation était encore pire l'an dernier, il nous restait moins de courses et j'avais tout de même réussi à reprendre la tête du classement général avant le dernier Grand Prix. Cette fois ce sera très dur car Stoner est très fort et ne fait pas d'erreur, mais nous n'allons pas baisser les bras pour autant. Je sais que mon team, Yamaha et Michelin vont tout essayer ; nous allons nous battre à chaque course. L'an dernier, c'est à Brno que j'avais entamé ma remontée et j'espère que ce sera encore le cas cette année. »

Tags:
MotoGP, 2007, CARDION AB GRAND PRIX ČESKÉ REPUBLIKY, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›