Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin joue de malchance à Misano

Michelin joue de malchance à Misano

Michelin a manqué de chance à Misano, ses trois pilotes les plus rapides en qualifications ayant été victimes de problèmes sans en être responsables. Des autres pilotes Michelin c'est l'espagnol Carlos Checa (Honda LCR) qui réalise la meilleure performance en terminant à la sixième place, son meilleur résultat de la saison.

Michelin a manqué de chance à Misano, ses trois pilotes les plus rapides en qualifications ayant été victimes de problèmes sans en être responsables. Des autres pilotes Michelin c'est l'espagnol Carlos Checa (Honda LCR) qui réalise la meilleure performance en terminant à la sixième place, son meilleur résultat de la saison.

Michelin avait débuté la journée confiant sur le potentiel en course de Valentino Rossi (Fiat Yamaha), de Nicky Hayden (Repsol Honda), tous deux qualifiés sur la première ligne de la grille de départ, ainsi que sur celui de Dani Pedrosa (Repsol Honda) qui s'élançait de la deuxième ligne. Mais Pedrosa se faisait percuter dès le deuxième virage, alors que Hayden était forcé de l'éviter en partant dans le bac à graviers, pour finalement rejoindre la piste en dernière position. Alors que Rossi se maintenait dans les quatre premiers, il était contraint de se retirer, apparemment confrontés à des problèmes mécaniques.

« Nous sommes déçus par ce qui s'est passé dans les premiers tours de la course – Dani et Nicky au deuxième virage, puis les ennuis de Valentino quelques tours plus tard, » indiquait Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition chez Michelin. « Bien sûr tout peut arriver en course mais nous sommes très déçus car nous étions confiants quant à la performance de ces pilotes. Nous devons bien sûr encore nous améliorer, travailler toujours et encore, mais la gamme de pneumatiques que nous avions amenée ici, basée en partie sur les acquis de Brno était bonne si l'on considère la façon dont nous avons utilisé ces pneus entre la séance d'hier matin et celle de l'après-midi. Mais la plus grosse déception de ce week-end est certainement l'absence de retour d'informations, quant à la performance sur la distance de course de Valentino et Dani. Il est primordial d'effectuer des distances de course, ce qui peut parfois être difficile à réaliser pendant les essais, surtout en cas de mauvais temps comme vendredi. Carlos a fait une belle course, il était en confiance mais aurait souhaité plus de grip sur l'angle dans les courbes à gauche. »

Tags:
MotoGP, 2007, GP CINZANO DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›