Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Tech3 affole le chrono mais peine à confirmer

Tech3 affole le chrono mais peine à confirmer

Les pilotes du team Dunlop Yamaha Tech3 se sont mis en évidence le week-end dernier à Estoril en venant bousculer la hiérarchie habituelle pour se mêler aux hommes de tête lors des essais libres et des qualifications.

Les pilotes du team Dunlop Yamaha Tech3 se sont mis en évidence le week-end dernier à Estoril en venant bousculer la hiérarchie habituelle pour se mêler aux hommes de tête lors des essais libres et des qualifications. Quatrième et huitième sur la grille de départ, Makoto Tamada et Sylvain Guintoli n´ont toutefois pas réussi à concrétiser en course : une chute priva le japonais d´une place parmi les huit premiers alors que son coéquipier français fut relégué en queue de peloton après s´être arrêté aux stands pour changer de pneu arrière.

Parti depuis la deuxième ligne de la grille, Tamada perdit un peu de terrain dans les premiers tours avant de se lancer dans la bagarre pour la huitième place, face à des pilotes tels que Checa, Barros et Elias. Toutefois il s´est fait piéger par la dégradation de ses gommes en fin de course. De retour aux stands, il déclarait : « Ma moto sest montrée très efficace tout le week-end, comme le prouve ma quatrième position sur la grille de départ avec des Dunlop de qualification au plus haut niveau. Durant la course, javais également un très bon rythme comme le montre mon huitième meilleur chrono du plateau. Le pneu arrière sest montré constant pendant les trois quarts de lépreuve, mais il a faibli ; jétais alors en délicatesse sur langle maxi, je me suis fait surprendre et jai chuté. »

Guintoli pouvait aussi espérer glaner quelques points mais il a finalement du se contenter de la 14è place après avoir été contraint de passer aux stands à quelques tours de l´arrivée.
« Je me suis régalé aux essais avec une moto très saine même si elle nest pas la plus rapide en pointe, mais surtout grâce à des pneus de qualification Dunlop du plus haut niveau. Piloter une machine de ce calibre avec un tel grip est un grand moment de bonheur ! » commentait le rookie français. « Malheureusement, en course jai connu un drible qui a empiré et ma obligé à passer aux stands à sept tours de larrivée. Dommage, car même avec ce drible, je suivais un groupe notamment composé dElias et Capirossi. Mais javais du mal à garder de la vitesse en courbe car le drible apparaissait dès que je prenais trop dangle. »

Hervé Poncharal, manager de Dunlop Yamaha Tech 3, tirait donc un bilan mitigé de ce Grand Prix du Portugal : les performances aux essais et en qualifications étaient certes encourageantes, mais l´essentiel reste de confirmer en course.
« Cest un peu la déception après de si belles qualifications en 4ème et 8ème position. Makoto a réalisé une course superbe en maintenant un très bon rythme, et on le voyait déjà décrocher une belle huitième place à larrivée. Sylvain a par contre souffert dun package pneus rendant sa course difficile, ce qui a été net dès le début où il na pas pu affirmer son réel potentiel. Nous espérons maintenant que dans une semaine, au Grand Prix du Japon, nous connaîtrons également de belles qualifications, qui cette fois seront validées par une concrétisation en course, ce après quoi lon court depuis la pause estivale. »

Tags:
MotoGP, 2007, bwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›