Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Week-end difficile pour Kawasaki

Week-end difficile pour Kawasaki

Anthony West et Randy de Puniet ont vécu un week-end difficile à Estoril, le Grand Prix du Portugal se révélant plus compliqué que prévu pour le team Kawasaki.

Anthony West et Randy de Puniet ont vécu un week-end difficile à Estoril, le Grand Prix du Portugal se révélant plus compliqué que prévu pour le team Kawasaki.

Qualifié en seizième position, West a effectué un excellent départ et pointait déjà à la onzième place à la fin du premier tour, puis gagna encore deux places au tour suivant. Toutefois, il commença à perdre du terrain un peu plus tard, n´étant pas tout à fait à l´aise avec son train avant et il termina finalement en douzième position.

Les informations collectées par West et les indications fournies par le pilote de développement du team, Olivier Jacque, présent en tant qu´observateur à Estoril, permettront à West et à son team de progresser lors des quatre prochaines courses.

Cette journée avait bien démarré pour de Puniet, qui s´était montré très véloce sur le circuit portugais durant le warm-up, enregistrant une vitesse de pointe de 314,754 km/h et terminant la séance en deuxième position, à seulement 0.225s du leader du championnat, Casey Stoner. Toutefois un problème mécanique a mis un terme à sa course au 20è tour ; ce fut une grosse déception pour le pilote français qui s´était montré très efficace en début de course et qui avait rapidement gagné du terrain.

Le Grand Prix du Portugal n´aura donc pas répondu aux espoirs du team, pourtant confiant quant au potentiel de la Ninja ZX-RR et des pneus Bridgestone. Le team se tourne désormais vers le Motegi pour la prochaine épreuve du championnat, le Grand Prix du Japon, où Akira Yanagawa, engagé en tant que wild-card, viendra épauler de Puniet et West.

Anthony West : 12è place
´J´étais vraiment très à l´aise lors des premiers tours et la moto se comportait bien, tout allait pour le mieux et je pensais pouvoir passer les pilotes qui me précédaient. J´ai réussi à gagner quelques places, mais tout à coup, le train avant a commencé à glisser. Je n´étais plus très confiant et j´ai du adapter mon style de pilotage afin d´attaquer un peu plus fort, mais cela n´a pas trop marché et l´arrière patinait. J´ai eu des problèmes tout au long du week-end, mais j´espère que ça ira mieux au Motegi, car nous devrions parvenir à régler ces problèmes.´

Randy de Puniet : Abandon
´La course se passait bien, mais au 14è tour, j´ai commencé à avoir des problèmes à bas et à mi-régime. J´ai pourtant continué ma course car j´étais plus rapide que les pilotes qui étaient dans mon groupe et j´étais sûr de les battre. Je suis très déçu, car tout se passait assez bien malgré les difficultés rencontrées lors des essais.´

Olivier Jacque : Pilote de développement Kawasaki
´Nous avons un bon moteur, qui nous permet de rester au contact des autres pilotes dans les lignes droites, mais quand les pneus commencent à se dégrader, Randy et Anthony ont du mal à conserver leurs trajectoires. Cela veut dire que nous devons travailler sur le châssis et sur la gestion électronique du moteur, afin que les pilotes ne sollicitent pas autant l´arrière, ce qui accélère l´usure des pneus et provoque des dérapages. Il est important de travailler tous ensemble sur ce projet et je pense que nous progressons de façon régulière. Ce fut juste un week-end difficile.´

Michael Bartholemy : Responsable compétition Kawasaki
´Ce week-end fut loin d´être idéal et je suis très déçu pour Randy. Il est toujours difficile de comprendre la raison de ce genre de problèmes techniques, surtout quand la moto s´est montrée très fiable tout au long de la saison. Toutefois nous allons nous pencher sur ce qu´il s´est passé. Ce fut aussi une course difficile pour Anthony : son rythme n´était pas aussi régulier que ce que l´on espérait, mais nous allons régler les problèmes auxquels il a été confronté et il va vite progresser. Les performances qu´il a réalisé en première partie de saison ont démontré ce dont il est capable. Nous attendons avec impatience la prochaine course, au Motegi, ce sera le Grand Prix à domicile de Kawasaki et nous espérons faire aussi bien qu´à Laguna Seca, où l'on avait déjà trois motos sur la grille.´

Tags:
MotoGP, 2007, bwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›