Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Yanagawa rejoint West et de Puniet chez Kawasaki

Yanagawa rejoint West et de Puniet chez Kawasaki

Le MotoGP arrive ce week-end au Motegi pour la quinzième manche du Championnat du Monde MotoGP, le Grand Prix A-Style du Japon.

Le MotoGP arrive ce week-end au Motegi pour la quinzième manche du Championnat du Monde MotoGP, le Grand Prix A-Style du Japon.

Inauguré en 1999, le Twin Ring Motegi - situé à 160 km au nord de Tokyo, dans une zone rurale, offre la particularité de comporter deux tracés : un speedway ovale et le tracé de 4,8 km sur lequel évolueront les pilotes de la catégorie reine ce week-end.

Dans le camp Kawasaki, Randy de Puniet espérera faire oublier la chute dont il avait été victime l´an dernier au Motegi. Les saisons précédentes, il avait décroché de bons résultats sur le circuit japonais, se classant deux fois dans le top 10. Après avoir vu ses espoirs déçus par un incident mécanique le week-end dernier au Portugal, de Puniet tentera de décrocher un bon résultat pour se relancer.

Anthony West est un habitué du Motegi, ayant couru au Japon sur 1000cc V-twin au début de sa carrière ; il y a aussi couru en 250cc et en 500cc en Championnat du Monde, ainsi qu´à l´occasion d´une épreuve d´endurance où son équipage avait décroché la deuxième place. Il arrive donc en terrain connu et quelques semaines après s´être engagé avec Kawasaki pour la saison 2008, il espère surmonter les difficultés rencontrées lors des derniers Grands Prix.

Akira Yanagawa sera aligné pour ce Grand Prix en tant que wild-card. Actuel leader du Championnat du Japon de Superbike, le japonais âgé de 36 ans tentera d´effacer le mauvais souvenir laissé par sa dernière course en MotoGP : en 2002 il s´était fracturé le bassin en chutant dès le sixième du Grand Prix du Pacifique, la première course de la ZX-RR 990cc.

Le bilan de Kawasaki au Motegi est mitigé : l´an dernier, les deux pilotes du team et le wild-card alors engagé n´avaient pas terminé la course. Toutefois en 2004, Shinya Nakano avait terminé troisième, signant ainsi le premier podium de Kawasaki depuis le retour de la marque en MotoGP.

Avec quatre ligne droites et des virages serrées, la Ninja ZX-RR 800cc devrait faire merveille au Motegi et avec trois machines sur la grille, Kawasaki peut viser haut pour ce Grand Prix du Japon.

Randy de Puniet : Pilote Kawasaki #14
´J´aime bien ce circuit. C´est étrange car c´est un tracé du genre ´stop & go´ et ce n´est habituellement pas ce que je préfère, mais je me sens toujours à l´aise sur ce circuit. En plus je pense que c´est un circuit qui conviendra bien à la Kawasaki et aux pneus Bridgestone. Négocier les épingles et les virages les plus techniques ne devrait pas poser de souci avec la 800cc. Au niveau de laccélération, la moto de l´an dernier était bonne mais la 800cc est encore meilleure, aussi je pense que l´on peut faire un bon Grand Prix. Je n´ai jamais fait de podium au Motegi en 250cc mais j´ai quand même décroché de bons résultats. L´an dernier j´avais chuté, alors que c´était la première fois où je me retrouvais dans le groupe de tête ; je pense que tout se passera bien dimanche prochain.´

Anthony West : Pilote Kawasaki #13
´Je suis content de revenir au Motegi, j´adore le Japon et j´attends la course avec impatience. J´ai beaucoup tourné sur ce circuit, je le connais parfaitement et j´espère simplement que nous n´aurons pas autant de problèmes que lors du dernier Grand Prix, au Portugal. Je suis sûr que notre moto marchera bien. Il y a des gros freinages, qui me permettent habituellement de gagner pas mal de temps, et notre moteur accélère très fort - la moto devrait donc être assez rapide dans les lignes droites. Il faut juste améliorer la moto en sortie de virage, avec cela nous serions capables de décrocher un bon résultat devant un public japonais très enthousiaste. Mais il faut attendre le début du Grand Prix avant de se prononcer.´

Akira Yanagawa : Pilote Kawasaki, wild card #87
´J´ai essayé la Ninja ZX-RR à la fin du mois d´août et je n´étais pas tout à fait à mon aise - je cours habituellement en Superbike et il y a une grosse différence entre les deux machines en termes de comportement. La Ninja est une machine très spéciale, ce n´est pas une moto que l´on peut acheter et il n´y a rien qui s´en approche. Aussi je suis un peu nerveux ! Toutefois je connais très bien le Motegi, j´ai bien dû faire plus de 1000 tours ici. Je garde un mauvais souvenir de l´ancienne ZX-RR vu que j´avais chuté sur ce circuit, mais cette fois, mon objectif sera d´aller jusqu´au bout !´

Tags:
MotoGP, 2007, A-STYLE GRAND PRIX OF JAPAN, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›