Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un grand jour pour de Puniet et Kawasaki

Un grand jour pour de Puniet et Kawasaki

A l´issue de l´une des courses les plus mouvementées du Championnat du Monde MotoGP, le team Kawasaki Racing célébrait le superbe podium décroché par Randy de Puniet, deuxième du Grand Prix du Japon au Motegi.

A l´issue de l´une des courses les plus mouvementées du Championnat du Monde MotoGP, le team Kawasaki Racing célébrait le superbe podium décroché par Randy de Puniet, deuxième du Grand Prix du Japon au Motegi.

Qualifié en quatrième, le jeune français n´a pas réussi son départ et ne pointait qu´à la dixième place au premier virage. Il effectua ensuite deux sorties de piste et s´arrêta aux stands pour changer de machine, mais cela ne l´aura pas empêché de décrocher son premier podium dans la catégorie reine.

Si le départ fut donné sur une piste mouillée, le revêtement ne tarda pas à sécher et bientôt l´agitation redoublait dans la pit-lane, les pilotes s´arrêtant aux stands pour changer de machine et passer en pneus slicks. De Puniet a changé de monture dès la fin du septième tour et rétrograda alors de la huitième à la treizième place. Dès lors, il entama une époustouflante remontée et se retrouva dans le sillage de Loris Capirossi, qui devait remporter la course, dès le seizième tour. Le français s´accrocha à la deuxième place jusqu´à l´arrivée pour décrocher un résultat qu´il attendait depuis longtemps. Ce fut une grande satisfaction pour son staff technique mais aussi pour Bridgestone, qui a monopolisé les trois places du podium et qui a remporté le titre avec Casey Stoner.

Anthony West a aussi réalisé une course incroyable : parti de la sixième place de la grille, l´australien s´est porté en tête dès le deuxième tour, mais il fut pénalisé pour départ anticipé et après avoir été contraint de passer dans la pitlane, il se retrouva en quatorzième position. Il nétait toutefois pas d´humeur à baisser les bras ; il a attaqué jusqu´à un nouvel arrêt, pour changer de machine cette fois. Il glissa alors de la septième à la onzième place, mais il est alors reparti de plus belle pour s´emparer de la septième place à nouveau et égaler son meilleur résultat en MotoGP, obtenu en juillet à Laguna Seca.

Le wild-card Akira Yanagawa pouvait aussi se dire satisfait de sa course. Cinq ans après ses débuts au guidon de la première Kawasaki Ninja ZX-RR 990cc au Motegi, qui avaient été contrariés par un problème mécanique et une chute, le japonais a finalement réussi à terminer une course dans la catégorie reine, décrochant la 17è place. Il a célébré son résultat en effectuant un impressionnant wheelie à l´arrivée, pour le plus grand plaisir du team réuni sur le pitwall pour saluer les performances de ses trois pilotes.

Ce fut un Grand Prix très spécial pour Kawasaki : le team décrochait là son premier podium avec la 800cc, son premier podium de la saison tandis que West a mené une épreuve de MotoGP pour la première fois de sa carrière, et Yanagawa voyait enfin le drapeau à damier. Tout cela à l´occasion du Grand Prix national du constructeur japonais.

Randy de Puniet : #14 - 2è place
´Je suis très content car la course fut particulièrement éprouvante. J´avais choisi un pneu pluie dur mais je suis sorti deux fois de la piste dans les premiers tours, perdant alors beaucoup de temps. Quand j´ai changé de machine pour passer en slicks, je pensais que ma course était fichue mais j´ai continué d´attaquer. J´ai été très surpris quand j´ai vu sur mon pitboard que j´étais deuxième. Faire un podium au Japon avec Kawasaki et Bridgestone, c´est un résultat idéal. Je dois dire un grand merci à toute mon équipe car ils ont travaillé dur pour décrocher ce résultat.´

Anthony West : #13 - 7è place
´J´aurais pu faire mieux. Mener la course, c´était super, mais je suis très mécontent d´avoir fait un faux départ. La pénalité m´a fait perdre beaucoup de temps et quand il a fallu changer de machine, je n´étais pas sûr de moi car je ne l´avais jamais fait auparavant. Quand je suis rentré aux stands, j´ai calé et j´ai encore perdu du temps. Je ne savais pas trop ce qu´il se passait à ce moment, j´étais vraiment nerveux. En tout cas la moto était très bonne aujourd´hui et je me suis senti très à l´aise, aussi j´ai pu aller me battre devant. Vu que je suis passé deux fois aux stands et que j´ai calé, septième n´est pas un mauvais résultat !´

Akira Yanagawa : #87 - 17è place
´Je ne finis peut-être pas très bien classé mais mon objectif était de finir la course et j´y suis parvenu, enfin après cinq ans d´attente ! J´ai eu un problème avec le frein arrière au début et j´ai dû rentrer aux stands pour changer de moto - ma deuxième machine était en slicks et lors des premiers tours, la piste était encore très humide - c´était une vraie patinoire ! J´ai progressé un peu par la suite et mes chronos étaient bons. Je suis très content d´avoir enfin franchi la ligne d´arrivée !´

Michael Bartholemy : Responsable Compétition Kawasaki
´Ce fut une course formidable et un très bon week-end. C´est notre premier podium depuis la restructuration du team et c´est un grand moment pour nous, surtout que c´est notre Grand Prix à domicile, chez nos collègues japonais qui ont fait tant d´efforts afin de rendre la Ninja ZX-RR aussi compétitive. Nous avons mené la course avec Anthony puis il y a eu cette pénalité, mais il est bien revenu par la suite et a fait une superbe course. Je dois aussi féliciter Akira, qui a finalement terminé son Grand Prix national après cinq ans d´attente. Nous sommes sur le podium avec Randy, on n´aurait pas pu faire mieux - à moins de gagner la course !´

Tags:
MotoGP, 2007, A-STYLE GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›