Achat de billets
Achat VidéoPass

Kawasaki vise haut pour Phillip Island

Kawasaki vise haut pour Phillip Island

Le MotoGP arrive dans l'hémisphère sud pour la seizième manche du Championnat du Monde MotoGP à Phillip Island. Après avoir brillé au Motegi avec le podium de Randy de Puniet, classé deuxième, et la septième place décrochée par Anthony West, le team Kawasaki Racing espère confirmer ce week-end en Australie.

Le MotoGP arrive dans l'hémisphère sud pour la seizième manche du Championnat du Monde MotoGP à Phillip Island. Après avoir brillé au Motegi avec le podium de Randy de Puniet, classé deuxième, et la septième place décrochée par Anthony West, le team Kawasaki Racing espère confirmer ce week-end en Australie.

Au guidon de la ZX-RR, animée par la dernière version du moteur 800cc 4-temps et équipée des pneus Bridgestone qui dominent le Championnat depuis le début de l'année, de Puniet semble être au meilleur de sa forme.

Avec la Ninja, de Puniet s'est souvent hissé parmi les pilotes les plus rapides du plateau et sur le circuit de Phillip Island, rythmé par des courbes rapides et des changements d'élévation, le pilote français trouvera un défi à sa mesure. L'an dernier, Shinya Nakano s'était mis en évidence en Australie, en s'échappant en tête de la course avec cinq secondes d'avance avant d'être relégué en huitième position en raison de la météo et l'usure des pneus ; cette année, c'est de Puniet qui tentera de défendre les couleurs de Kawasaki en tête du peloton et espèrera se classer parmi les cinq premiers.

Son coéquipier Anthony West évoluera lui à domicile : le jeune australien, natif de la Gold Coast de Queensland, a connu des hauts et des bas à Phillip Island, circuit où il avait fait ses débuts en Championnat du Monde 125cc en 1998. En 2003 il était monté sur la deuxième marche du podium mais la saison suivante, sa course se conclut par une violente sortie de piste dans le premier virage.

Après une belle course au Motegi, où il a réussi à décrocher la septième place malgré deux arrêts aux stands, West voudra se mettre en valeur devant son public et prouver toute l'étendue de son talent.

Phillip Island est un circuit légendaire, accueillant des courses depuis 1928. Il se distingue par sa proximité de la mer et a accueilli des courses d'anthologie par le passé. Le tracé de 4.45 km comprend des virages rapides et une brève ligne droite, la Gardner Straight qui doit son nom au Champion du Monde australien, Wayner Gardner qui avait remporté la première épreuve du Championnat du Monde disputée à Phillip Island en 1989.

Avec une météo imprévisible et des virages à haute vitesse, ce circuit suppose un véritable test d'endurance pour les pilotes et pour les machines. Par ailleurs le choix des pneus sera crucial, les gommes devant résister aux contraintes que présentent les longs gauches rapides, et notamment les redoutables virage nº1 (Doohan) et le dernier, nº12, qui comptent parmi les plus rapides du calendrier MotoGP.

Randy de Puniet : Pilote Kawasaki #14
"J'aime beaucoup Phillip Island, c'est l'un des plus beaux tracés du Championnat du Monde. Il y a peu de lignes droites et les premier et dernier virages sont très rapides - c'est pour cela que c'est l'un de mes préférés ! L'an dernier, j'avais vécu une course difficile, car il s'était mis à pleuvoir et j'avais dû changer de moto, et je n'avais fait que onzième. J'espère faire mieux cette fois. Je suis très motivé après être monté sur le podium au Motegi ; avec l'aide de mon staff, qui travaille toujours dur, j'espère me classer parmi les cinq premiers, mais faire un autre podium avant la fin de la saison serait encore mieux."

Anthony West : Pilote Kawasaki #13
"J'attends la course de Phillip Island avec impatience, même si je n'y ai pas toujours été chanceux, après tout c'est mon Grand Prix à domicile. Toute ma famille et mes amis seront là pour me soutenir et ils ne sont pas venus à une course depuis longtemps, ce sera super. Cette course devrait être assez excitante car la moto marchait très bien au Japon et si nous continuons à progresser de la sorte et si je me débrouille bien en qualifications, on peut faire une belle course."

Tags:
MotoGP, 2007, GMC AUSTRALIAN GRAND PRIX, Anthony West

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›