Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De Puniet et West parés pour un final explosif

De Puniet et West parés pour un final explosif

Après avoir connu des hauts et des bas en Malaisie, Randy de Puniet et Anthony West, représentants du team Kawasaki Racing, arrivent cette semaine en Espagne pour la dernière épreuve du Championnat du Monde MotoGP 2007, disputée à Valence.

Après avoir connu des hauts et des bas en Malaisie, Randy de Puniet et Anthony West, représentants du team Kawasaki Racing, arrivent cette semaine en Espagne pour la dernière épreuve du Championnat du Monde MotoGP 2007, disputée à Valence.

La course de dimanche marquera la fin d'une ère pour de Puniet, qui quittera Kawasaki à la fin de la saison. Cette année, le jeune français s'est affirmé comme un des plus rapides pilotes du plateau MotoGP et ses derniers résultats, notamment une deuxième place décrochée au Motegi, démontrent les progrès qu'il a réalisés cette année avec la Ninja ZX-RR.

De Puniet s'est souvent mis en évidence sur le circuit Ricardo Tormo : il s'y était imposé en Championnat du Monde 250cc en 2003 puis avait fait troisième la saison suivante. L'an dernier, au guidon de la ZX-RR 990cc, il n'avait pas eu autant de réussite et avait chuté au cinquième tour, aussi on peut s'attendre à ce qu'il essaie d'effacer ce mauvais souvenir ce week-end. Ses récentes performances laissent présager que le français y parviendra aisément.

West, qui semble plus à l'aise à chaque course, espère lui égaler son résultat de qualifications à Sepang, où il avait obtenu la cinquième place sur la grille. Une erreur au départ lui avait toutefois coûté très cher et une pénalité lui fit perdre beaucoup de terrain, l'australien étant parti du mauvais emplacement de la grille. Sa priorité est donc d'éviter les "erreurs de débutants" et de se concentrer sur sa tâche afin d'exploiter au mieux la Ninja sur le circuit de Valence.

Comme tous les pilotes MotoGP, West espère conclure en beauté une saison incroyable qui l'aura d'abord vu quitter le Championnat du Monde 250cc pour disputer trois courses en Supersport (en gagnant deux au passage), avant de se voir offrir l'opportunité de courir pour Kawasaki en MotoGP.

Le circuit Ricardo Tormo de Valence a été achevé en 1999 et a accueilli son premier Grand Prix la même année ; il comprend trois tracés différents et celui du Grand Prix comporte neuf virages à gauche et cinq à droite, la plupart d'entre eux étant assez serrés. Avec ses tribunes en hauteur et sa disposition en amphithéâtre, c'est un circuit de rêve pour les spectateurs qui peuvent admirer les pilotes et les motos sur l'ensemble du tracé.

Même si le titre a été attribué le mois dernier au Motegi, il devrait s'agir d'un rendez-vous passionnant. Avec un public mobilisé en masse et de nombreux pilotes visant un bon résultat, ce sera un Grand Prix à ne manquer sous aucun prétexte.

Randy de Puniet : Pilote Kawasaki #14
"Valence est un circuit court, et même si je préfère habituellement les circuits plus rapides, c'est un tracé que j'apprécie. Quand j'étais en 250cc, j'y ai décroché une victoire et une troisième place, on peut dire que c'est un circuit qui me réussit. Conserver un bon rythme peut s'avérer difficile et il faut rester bien concentré. Si on parvient à éviter de faire la moindre erreur, ça se voit au chrono. Les trois dernières courses ont été positives, avec deux top 6 et un podium, je me sens bien et j'espère faire un bon résultat en Espagne, d'autant plus que ce sera la dernière course de la saison et la dernière avec Kawasaki. Je suis resté deux saisons avec le team et j'en garderai de très bons souvenirs ; je tiens juste à faire un autre podium avant de partir. La moto marche bien désormais, mais il faut encore attendre de voir comment se déroule le week-end."

Anthony West : Pilote Kawasaki #13
"La piste est étroite et il est difficile de pousser d'aussi grosses machines sur un tel circuit, mais c'est un joli défi. Certaines portions comprennent de grosses accélérations et des freinages assez durs, avec pas mal d'épingles très serrées. C'est un circuit assez plaisant, on peut voir l'intégralité du tracé depuis les stands, c'est un peu comme un circuit de kart ! Quoi qu'il en soit, je tiens à faire un bon Grand Prix, me qualifier aussi bien qu'à Sepang et cette fois, ne pas commettre d'erreur idiote. Je veux finir la saison sur un bon résultat."

Communiqué Kawasaki Racing

Tags:
MotoGP, 2007, GRAN PREMIO bwin.com DE LA COMUNITAT VALENCIANA, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›