Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Domenicali : `Il faudra craindre Honda en 2008´

Domenicali : `Il faudra craindre Honda en 2008´

Un changement de cylindrée et un nouveau règlement ont été à l'origine d'une véritable redistribution des cartes dans la catégorie MotoGP la saison dernière, Ducati prenant alors la concurrence par surprise avec la redoutable Desmosedici GP7, chaussée de pneus Bridgestone et confiée aux mains de l'australien Casey Stoner.

Un changement de cylindrée et un nouveau règlement ont été à l'origine d'une véritable redistribution des cartes dans la catégorie MotoGP la saison dernière, Ducati prenant alors la concurrence par surprise avec la redoutable Desmosedici GP7, chaussée de pneus Bridgestone et confiée aux mains de l'australien Casey Stoner.

Après une campagne 2007 qui aura vu la firme de Borgo Panigale glaner onze victoires et les trois titres - des pilotes, des constructeurs et par équipe - les dirigeants de Ducati Corse abordent 2008 aussi ambitieux que motivés, sans toutefois oublier que leurs rivaux mettront les bouchées doubles pour faire oublier l'affront subi l'an dernier.

Claudio Domenicali, CEO de Ducati Corse, faisait le point sur la situation de Ducati par rapport à ses concurrents lors de la présentation de la nouvelle Desmosedici GP8 la semaine à Madonna di Campiglio.

"Je pense que toutes les 800cc de la saison dernière avaient un bon potentiel. Au début de la saison, la moto qui nous inquiétait plus était la Honda, car on sait qu'ils ont d'importants moyens au niveau technologique," commentait Domenicali. "D'habitude, quand il y a un changement de règlement, c'est un constructeur qui est toujours dans le coup. Toutefois, on a vu cette fois que Honda n'était pas là où on pouvait les attendre."

"Pour la saison prochaine, il faudra encore craindre Honda - ils peuvent faire une erreur une fois, mais je ne pense pas qu'on les y reprenne cette année."

Domenicali soulignait aussi l'importance de la compétition pour Ducati, et plus particulièrement en MotoGP, qui constitue un fantastique terrain d'essai pour de nouvelles technologies.

"Pour un ingénieur, il est plus agréable de gagner des courses avec un prototype. En MotoGP, on est plus libre, on peut vraiment donner libre cours à son imagination et ainsi anticiper l'évolutions de certaines technologies. C'est la principale différence avec le Superbike, où l'on court avec une machine déjà produite et pour laquelle le développement est très limité."

"Les machines de MotoGP sont de véritables prototypes, c'est un peu comme une expérience. Nous sommes portés vers l'avenir et nous pensons déjà à des développement futurs - que l'on ne verra peut-être pas en 2008, ni en 2009 ou en 2010, il s'agit de développements très poussés que nous aimerions appliquer en compétition et en production."

Tags:
MotoGP, 2008, Ducati Marlboro Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›