Achat de billets
Achat VidéoPass

Hopkins blessé et indisponible jusqu'aux Essais Officiels

Hopkins blessé et indisponible jusqu'aux Essais Officiels

Parti à la faute sous la pluie lors de la deuxième journée d'essais à Phillip Island, John Hopkins devrait être indisponible pour au moins deux semaines.

Parti à la faute sous la pluie lors de la deuxième journée d'essais à Phillip Island, John Hopkins devrait être indisponible pour au moins deux semaines : l'américain du team Kawasaki Racing souffre d'un déchirement de l'adducteur gauche et va maintenant rentrer aux États-Unis pour être opéré par le Dr Arthur Ting en Californie.

Hopkins a été victime d'un violent highside à la sortie du virage nº1, sur une piste détrempée. Souffrant de douleurs aux hanches et au pubis, il a été examiné à Melbourne, où une évaluation par ultrasons et rayons X ont révélé l'étendue des dégâts : quoique douloureuse, cette blessure pourrait guérir d'elle-même avec quatre à cinq semaines de repos, toutefois Hopkins préfère être opéré afin d'être en mesure de prendre la piste à Jerez pour les Essais Officiels qui débuteront le 16 février.

« Je venais d'améliorer mon temps au tour d'une seconde, mais je me suis fait piéger dans le premier virage. J'ai remis les gaz trop tôt à la sortie du virage, j'ai perdu le train arrière et je me suis fait éjecter, » explique Hopkins.

« J'ai dû partir à l'horizontale car je suis retombé sur le côté - je suis retombé lourdement et j'ai tout de suite senti la douleur. A Melbourne, les médecins m'ont confirmer qu'il s'agissait d'un déchirement du muscle adducteur. Ce n'est pas une blessure grave, mais c'est encore très douloureux. Je suis bien décidé à reprendre le guidon de la Kawasaki pour les essais de Jerez ; pour le moment je rentre en Californie pour être traité par le Dr Ting aussi vite que possible. »

Tags:
MotoGP, 2008, John Hopkins

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›