Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Phillip Island confirme les progrès de Michelin

Phillip Island confirme les progrès de Michelin

Lors des essais organisés à Phillip Island, quatre pilotes Michelin figuraient dans le top 5. Pour Michelin et ses partenaires en MotoGP il s'agissait de la deuxième étape d'un programme chargé d'essais hivernaux.

Lors des essais organisés à Phillip Island, quatre pilotes Michelin figuraient dans le top 5. Pour Michelin et ses partenaires en MotoGP il s'agissait de la deuxième étape d'un programme chargé d'essais hivernaux.

Au terme des trois jours, les meilleurs temps de la plupart des pilotes étaient réalisés en pneus de qualification, avec notamment un Colin Edwards (Yamaha Tech 3) en pleine forme, auteur du deuxième temps juste devant Nicky Hayden (Repsol Honda) suivi de deux impressionnants rookies du MotoGP, James Toseland (Yamaha Tech 3) et Andrea Dovizioso (JiR Team Scot Honda).

Edwards se disait à nouveau impressionné par les efforts de Michelin à l'aube de la saison 2008. « Que ce soit avec les slicks ou les pneus pluie, Michelin semble avoir fait d'importants progrès, » indiquait le pilote texan.

« Le sentiment à l'issue de ces essais est globalement positif. Nous avons énormément appris, » avouait Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. « D'une part, nous avons vu que Casey Stoner (Ducati Marlboro Team Desmosedici) était très rapide et, d'autre part que nous étions très compétitifs face à tous les autres pilotes, si bien qu'il n'est pas évident d'apprécier la performance liée au pneumatique avec précision. »

« Ces trois jours nous ont permis de tester des solutions diverses à l'arrière, avec un niveau de performance correct mais que nous aurions souhaité meilleur. A Phillip Island, les températures de fonctionnement sont toujours très élevées et c'est pourquoi nous avons voulu tester une construction très différente. La construction était plus souple pour tenter de gagner en adhérence sur l'angle, mais peut-être étions-nous trop souples, de sorte que les enveloppes n'ont pas été aussi constantes que nous ne l'espérions. Mais c'est à cela que servent les essais et nous savons désormais dans quelle direction aller. »

« Nous continuons notre travail de développement sur les arrière en 16 pouces comme en 16.5 pouces. De plus en plus de nos pilotes adoptent le 16 pouces qui a clairement le vent en poupe et pour nos prochains essais nous envisageons une proportion d'utilisation de 50/50. »

« Même si nous étions principalement concentrés sur les pneus arrière pendant ces tests, nous avons affiné le travail sur nos deux pneus avant, en adaptant les gommes pour chacun de nos pilotes. Nous avons également testé un troisième profil avant avec Andrea. Nous avions déjà roulé ce pneu l'an dernier à Motegi avec Nicky et Colin. Ils l'avaient tous deux apprécié mais les résultats enregistrés lors d'un essai ultérieur n'avaient pas été concluants. Andrea a eu un bon feeling avec cet avant à Phillip Island bien que la construction était un peu trop rigide. Nous allons produire des constructions plus souples pour Jerez, plus tard ce mois-ci. »

« Randy de Puniet (Honda LCR RC212V-Michelin) a travaillé très dur également. Nous apprécions beaucoup sa motivation dans notre programme de développement. Nous devons travailler encore plus pour satisfaire ses besoins en pneus de qualification. Nous tenons à remercier tous nos pilotes pour leurs efforts au cours de ces premières journées de tests de 2008. »

Nouveau venu en MotoGP chez Michelin, l'Italien Dovizioso était enchanté des progrès réalisés en Australie. « Nous avons beaucoup travaillé avec Michelin, en essayant de nombreuses options de pneus et de gommes, » indiquait-il. « Je suis très satisfait de notre relation. Ils ont réagi tellement rapidement à mes remontées d'information, notre entente ne peut que grandir. Mon rythme en pneus de course est assez bon, mais avec les pneus de qualification ainsi que les réglages qui vont avec, je rencontre encore des vibrations avec le frein moteur en entrée de courbe. »

Jeudi, après une averse matinale, la piste est restée mouillée pendant une grande partie de la journée, permettant ainsi aux pilotes de se faire une bonne opinion des derniers pneus pluie Michelin. Edwards était clairement impressionné. « J'ai essayé un nouveau Michelin pluie avant vraiment satisfaisant, je l'ai trouvé plus naturel pour mon style de pilotage, » avouait-il. « Voir Michelin se donner tellement ne fait qu'accroître ma propre motivation. »

Les essais MotoGP se poursuivent cette semaine à Sepang (5/6/7 février), où Jorge Lorenzo (Fiat Yamaha Team YZR-M1-Michelin) fera son retour après avoir manqué les tests de Phillip Island.

Communiqué Michelin Sport

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›