Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bilan positif pour les organisateurs du GP du Qatar

Bilan positif pour les organisateurs du GP du Qatar

L'organisation d'un Grand Prix en nocturne relevait du défi pour les parties responsables du bon déroulement de chaque épreuve du Championnat du Monde et à l'issue du Grand Prix Commercialbank du Qatar, qui marquait le week-end dernier le début de la saison 2008, Claude Danis, attaché à la sécurité pour les épreuves MotoGP, pouvait se dire satisfait par le travail accompli.

L'organisation d'un Grand Prix en nocturne relevait du défi pour les parties responsables du bon déroulement de chaque épreuve du Championnat du Monde et à l'issue du Grand Prix Commercialbank du Qatar, qui marquait le week-end dernier le début de la saison 2008, Claude Danis, attaché à la sécurité pour les épreuves MotoGP, pouvait se dire satisfait par le travail accompli.

« C'était le premier Grand Prix disputé en nocturne et au niveau de la sécurité, tout a été parfait, » commente Danis. « Nous n'avons pas eu le moindre souci. Il a évidemment fallu fournir beaucoup de travail pour que le circuit offre d'aussi bonnes conditions, notamment au niveau des postes des commissaires de piste, chose qui nous préoccupait encore il y a quelques semaines. Mais au bout du compte, ce fut parfait et nous avons vu de belles courses - ce fut donc un week-end très positif. »

Danis évoque aussi les performances en hausse des pilotes durant ce week-end, amélioration qu'il explique par les conditions inhabituelles : « La température de piste était nettement inférieure par rapport à la saison dernière, quand la piste avait lieu de jour, et surtout l'air était plus frais, ce qui explique en partie le meilleur rendement des motos. Nous verrons l'année prochaine si la course aura lieu plus tard et si les températures sont encore plus basses, cela pourrait encore affecter les chronos. »

Tags:
MotoGP, 2008, Commercialbank GRAND PRIX OF QATAR

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›