Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Avis d'experts sur les rookies du MotoGP

Avis d'experts sur les rookies du MotoGP

Le début de la saison 2008 a été marqué par l´étonnante adaptation des rookies Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso - respectivement Champion et vice-Champion du Monde 250cc, deux nouveaux pilotes MotoGP qui ont beaucoup fait parler d´eux dans le paddock.

Le début de la saison 2008 a été marqué par l´étonnante adaptation des rookies Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso - respectivement Champion et vice-Champion du Monde 250cc, deux nouveaux pilotes MotoGP qui ont beaucoup fait parler d´eux dans le paddock.

Les deux pole positions de Jorge Lorenzo, le menant à deux podiums, la déception de Dovizioso de ne finir que huitième à Jerez après avoir battu Rossi et terminé quatrième au Qatar, ont alimenté de nombreuses opinions sur leurs performances.

Alex de Angelis est le troisième pilote en MotoGP issu de la catégorie 250cc, et il occupe un rôle clé dans le team San Carlo Honda Gresini suite à d´encourageants essais hivernaux, bien que ses résultats ne soient cependant pas aussi spectaculaires avec un abandon au Qatar et une 14ème place à Jerez.

Le caractère relativement `docile´ des MotoGP 800cc, les différents programmes d´essais entrepris par les teams pour préparer la saison, la connaissance des tracés et le talent de chaque pilote sont autant d´éléments contribuant aux succès de Lorenzo et de Dovizioso.

Néanmoins, l'ex-double Champion du Monde 250cc Sito Pons affirme que cette tendance à l´adaptation rapide n'est pas nouvelle, `Les machines sont beaucoup plus faciles à piloter avec les moteurs à quatre-temps et toutes les assistances électroniques. Ce n´est pas la première fois que nous voyons ça, il y a deux ans Dani Pedrosa et Casey Stoner débutaient dans la catégorie reine en menant et en gagnant des courses.´

`Je pense que les 250cc sont en fait un peu plus difficiles à piloter,´ continue Pons, `mais les deux types de machine se pilotent presque de la même façon.´

Le directeur sportif de la Red Bull MotoGP Academy Alberto Puig, qui a joué un rôle important dans la carrière de Stoner et de Pedrosa, parmi d´autres, confirme ces propos.

`Je pense que les machines actuelles sont plus faciles d´accès,´ déclare Puig. `Par le passé, les motos à moteur deux-temps étaient quasiment impossibles à piloter. Je ne dis pas que c´est facile mais juste que c´est plus facile qu´à l´époque des moteurs deux-temps. Ces jeunes pilotes qui étaient rapides dans la catégorie 250cc sont arrivés dans des teams professionnels qui leur ont donné de bonnes machines, de bons pneus, c´est normal qu´ils soient toujours rapides.

Le professionnalisme est un élément qui a attiré l´attention de Jean-Phillipe Weber de Michelin, qui souligne la maturité des pilotes dans leur approche, disant en particulier de Dovizioso, `Il veut tirer le meilleur de sa machine, de ses pneus et de lui-même.´

`Nous avons été très impressionnés de l´agressivité qu´il a montré au Qatar. Il a posé beaucoup de questions et cherche à en savoir un maximum sur ses pneus. Il travaille très sérieusement et nous sommes très heureux de collaborer avec ces rookies cette année´ déclare, enthousiaste, le responsable du programme MotoGP de la marque française.

Le Champion du Monde 500cc 1999 Alex Criville a quant à lui mis en évidence la difficulté de s´adapter aux motos de la catégorie reine de l´époque où il courait, `Je pense qu´avec les motos de 500cc c´était différent, il fallait un an ou plus pour les maîtriser. En MotoGP actuellement, il faut être le meilleur pilote pour gagner, mais la période d´apprentissage est plus courte.´

Un autre ex-pilote, Ralf Waldmann, qui est revenu dans le paddock cette année dans le staff technique de Grizzly Gas Kiefer Racing, ajoute en plaisantant, `Les sensations qu´ils ont en 250cc les préparent bien aux machines de MotoGP. Je me souviens du temps des 500cc à moteur deux-temps, une adaptation aussi rapide aurait été impossible. Avant de courir aux avant-postes on s´était déjà cassé la clavicule une vingtaine de fois!´

Tags:
MotoGP, 2008, GRAN PREMIO bwin.com DE ESPAÑA, Andrea Dovizioso, Jorge Lorenzo, James Toseland, Alex de Angelis

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›