Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le moteur `screamer´pourrait être un grand pas en avant selon Hopkins

Le moteur `screamer´pourrait être un grand pas en avant selon Hopkins

Avant le début de la troisième épreuve de la saison, le pilote du team Kawasaki John Hopkins se dit confiant après les progrès réalisés à Jerez et ses premiers essais du moteur `screamer´, sans oublier sa blessure qui semble enfin guérie.

Avant le début de la troisième épreuve de la saison, le pilote du team Kawasaki John Hopkins se dit confiant après les progrès réalisés à Jerez et ses premiers essais du moteur `screamer´, sans oublier sa blessure qui semble enfin guérie.

Au Qatar, si le pilote anglais-américain avait dû courir malgré une douleur très gênante, sa course à Jerez s´est déroulée dans de meilleures conditions, Hopkins terminant dans la top dix et effectuant ses premiers tours de piste avec le `screamer´ lors des essais post-Grand Prix.

`La nouvelle machine marquera indéniablement une grande avancée. La moto et son moteur sont vraiment enthousiasmants, mais il y a bien sûr beaucoup d´améliorations à leur apporter avant de pouvoir courir avec. Les ingénieurs japonais travaillent dur dessus, alors nous espérons pouvoir nous en servir avant la fin de la saison.´

Hopkins a également démenti les rumeurs évoquant des tensions entre lui et le pilote Fiat Yamaha Jorge Lorenzo, les deux s´étant gêné durant les essais après la course de Jerez.

`C´était juste sur le coup', a affirmé Hopkins. `Je pense qu´il m´a mal compris, je faisais un tour tranquille et je l´ai donc laissé passer, il a dû croire que je voulais me mettre derrière lui pour faire un bon chrono. Il s´est un peu énervé et m´a fait un signe mal placé, quand j´ai vu ça je me suis aussi énervé et ça s´est terminé par un tour infernal !´

`Il y a beaucoup de testostérone sur la piste et les esprits s´échauffent rapidement. J´espère qu´il s´excusera mais à part ça tout va bien, c´était juste un petit incident sur la piste.´

Concernant la cicatrisation de sa blessure à l´abducteur, Hopkins a expliqué : `Une fois un certain niveau atteint, le processus de cicatrisation s´accélère. Donc il faut attendre patiemment jour après jour, mais ça va déjà beaucoup mieux.´

Tags:
MotoGP, 2008, bwin.com GRANDE PREMIO DE PORTUGAL, John Hopkins, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›