Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone et Michelin parés pour les aléas d´Estoril

Bridgestone et Michelin parés pour les aléas d´Estoril

Le Grand Prix bwin.com du Portugal étant la première épreuve de la saison où il n'y a pas eu de programme d'essais cet hiver, les manufacturiers de pneus Bridgestone et Michelin ont dû se préparer tout spécialement pour ce week-end au très technique circuit d'Estoril, la difficulté étant renforcée par les conditions météo capricieuses de la côte Atlantique.

Le Grand Prix bwin.com du Portugal étant la première épreuve de la saison où il n'y a pas eu de programme d'essai cet hiver, les manufacturiers de pneus Bridgestone et Michelin ont dû intensément préparer ce week-end au très technique circuit d'Estoril, la difficulté étant renforcée par les conditions météo capricieuses de la côte Atlantique.

Bien que la quantité de pneus slick et intermédiaires autorisée soit passé de 31 à 40 durant l´hiver, Bridgestone et Michelin ont préféré ne pas utiliser de pneus intermédiaires et ont développé des pneus pluie très performants suivant le degré d´humidité de la piste, les pneus pluie n'étant pas soumis à la restriction du nombre contrairement aux intermédiaires qui sont comptabilisés avec les slick.

Lors de la séance d´essais libres de vendredi, les pilotes Bridgestone se sont montrés plus performants sur piste mouillée, alors que les Michelin ont largement dominé la séance de l´après-midi sur piste sèche, sur un circuit où dans des conditions météo favorables le manufacturier français a cumulé jusqu´ici de bons résultats.

Le coordinateur MotoGP de Bridgestone Thomas Scholz a confié à motogp.com, `Nous sommes en avril alors nous nous attendions à avoir une météo difficile, le temps changeant souvent nous avons amené différentes sortes de pneus, dont des pneus pluies récemment développés pour être efficaces en toute situation.

`Les teams et les pilotes ne souhaitent pas vraiment que nous développions des pneus intermédiaires, ce qui réduirait automatiquement le nombre de slick disponibles. C´est pourquoi nous avons développé ces pneus spéciaux qui peuvent rouler sur une piste en train de sécher.´

De son côté, Jean-Philipe Weber, directeur de la compétition chez Michelin, a expliqué la démarche du manufacturier français, `Nous n´avons pas du tout amené de pneus intermédiaires ici, nous avons une sélection de pneus pluie souples et dures. Il faut analyser les temps au tour minutieusement pour savoir à quel moment nous devons passer sur slick.´

`Les pneus intermédiaires sont utiles pour les essais, mais pas très performants en course. Normalement on part avec des pneus slick ou des pneus pluie mais on n´a jamais eu de situation où l´on pouvait partir avec des pneus intermédiaire pour toute la course.´

Tags:
MotoGP, 2008, GRAN PREMIO bwin.com DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›