Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Hayden aborde la quatrième manche sereinement

Hayden aborde la quatrième manche sereinement

Devant réagir suite à son abandon à Estoril, le Champion du Monde MotoGP 2006 Nicky Hayden aborde la quatrième épreuve de la saison dans un bon état d´esprit.

Analysant le défi technique que représente le Shanghai International Circuit, le pilote Repsol Honda et ex-Champion du Monde MotoGP Nicky Hayden fait confiance à sa Honda RC212V et ses pneus Michelin pour améliorer ses résultats du début de saison 2008.

Le `Kentucky Kid´ a commencé l´année sans briller avec une dixième place au Qatar, résultat qu´il a amélioré à Jerez en terminant quatrième, avant de chuter à Estoril alors qu´il était en position de finir dans le top cinq.

Néanmoins le pilote américain peut être confiant après avoir effectué de bonnes performances aux essais et en qualifications et travaillera plus sérieusement que jamais en Chine où il tentera d´obtenir son premier podium de la saison.

Hayden était sur le podium de Shanghai en 2006, finissant la course derrière son co-équipier Dani Pedrosa et offrant ainsi le doublé à Repsol Honda, et l´américain se déclare prêt à relever de nouveau le défi chinois.

`Apparemment nous sommes en progrès,´ a commenté le pilote âgé de 26 ans, `Honda travaille dur, les pneus Michelin se comportent bien et à Estoril piloter cette moto était un véritable plaisir. Nous étions performants tout le week-end, alors nous allons oublier la chute et aller de l´avant.´

`Shanghai est une piste étrange´, a continué Hayden. `Ce que je préfère c´est le revêtement, il est toujours en bon état et régulier. Le tracé comporte deux lignes droites, on atteint la plus haute vitesse de pointe de la saisin sur la ligne droite des stands et juste après il y a le virage le plus lent du MotoGP, il faut donc avoir beaucoup de stabilité en freinage, nous avons travaillé sur cet aspect à Estoril.´

`On a aussi besoin de beaucoup de puissance, pour pouvoir prendre l´aspiration. Les deux premiers virages forment une portion unique et très technique, avec beaucoup de trajectoires différentes. Ensuite le virage avant la dernière ligne droite est crucial puisqu´il prépare le passage en sixième vitesse. Les infrastructures sont incroyables, les plus impressionnantes que j´ai pu voir jusqu'à présent. Enfin Indy (l'Indianapolis MotorSport Speedway) est aussi très impressionnant.´

Tags:
MotoGP, 2008, Nicky Hayden, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›