Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo pourrait courir samedi malgré sa fracture de la cheville gauche

Lorenzo pourrait courir samedi malgré sa fracture de la cheville gauche

La Clinica Mobile va juger de l´aptitude du pilote à piloter samedi matin, suite à son impressionnant highside de vendredi.

L´ampleur des blessures contractées par Jorge Lorenzo lors de son impressionnante chute a été mesuré après que l´espagnol soit passé aux rayon-X et ait subi quelques examens à l´hôpital Huashan de Shanghai.

Violemment désarçonné de sa Fiat Yamaha M1, Lorenzo s´est fracturé la cheville gauche et est gêné par une douleur à la cheville droite. La partie supérieure de son corps n´a subi aucun dommage, le pilote espagnol ayant amorti la chute avec ses bras.

Alors qu´il n´a pas pu piloter vendredi après-midi, il est possible qu´il revienne sur piste samedi matin. Le docteur Claudio Macchiagodena de la Clinica Mobile a affirmé que c´était la cheville droite, celle qui n´a aucune fracture, qui risquait d´empêcher Lorenzo de courir.

`Je pense que la cheville droite pose le plus gros problème, il n´y a pas de fracture mais le pilote souffre d´une douleur importante et je ne sais pas s´il sera prêt pour les qualifications,´ a précisé l´expert italien une fois son patient de retour sur le paddock de Shanghai.

`Il a une petite fracture à la cheville gauche mais je pense que nous pouvons résoudre ce problème, les pilotes ont l´habitude de piloter avec des blessures de ce type. Pour le moment il est calme et ne s´énerve pas à cause de ce qui est arrivé.´

Macchigodena se montre pragmatique dans ses conseils au pilote Fiat Yamaha concernant un éventuel retour sur piste samedi matin.

`Nous n´avons pas prévu d´injection, dans ce cas là il vaut mieux utiliser de la glace et des massages. Nous prendrons une décision demain matin. Si la douleur a diminué, nous pourrons l´aider à remonter en selle, sinon je pense qu´il vaudra mieux attendre. Quoi qu´il arrive le pilote a le dernier mot.´

Le team manager de Lorenzo Daniele Romagnoli a exprimé son point de vue sur l´incident, et pense qu´il s´agit plus d´un problème de confiance que d´un soucis technique.

`Disons que qu´il était peut-être un peu trop confiant avant d´aborder le deuxième virage ; il a perdu son adhérence et est parti en highside,´ a commenté Romagnoli. `Nous devons rester patients et voir s´il peut courir ou non.´

Tags:
MotoGP, 2008, PRAMAC GRAND PRIX OF CHINA, Jorge Lorenzo, Fiat Yamaha Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›