Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La météo chinoise a tourmenté les manufacturiers de pneumatiques

La météo chinoise a tourmenté les manufacturiers de pneumatiques

Face aux risques de pluie précédant la course de Shanghai, Bridgestone et Michelin ont dû se résoudre à parier sur des pneus pour piste sèche.

L´arrivée de la pluie sur le Shanghai International Circuit a bouleversé les choix de pneumatiques des deux fournisseurs de la catégorie MotoGP qui ont été forcés de faire un choix difficile au moment de conseiller les pilotes. Après deux jours de beau temps, les précipitations de la nuit du samedi au dimanche ont sérieusement tourmenté les deux manufacturiers.

La plupart des pilotes sont partis avec des pneus tendres pour rouler sur piste humide, mais l´absence de pluie et une trajectoire séchée par les pilotes 125cc et 250cc lors de leurs courses respectives, ont fait que ce choix n´a pas été payant pour tout le monde.

Casey Stoner et Andrea Dovizioso ont tous deux admis dimanche après-midi qu´ils regrettaient leur choix de partir avec des gommes différentes de celles des séances d´essais, ce qui les a empêché de maintenir leur rythme en fin de course. De son côté, Valentino Rossi pouvait être satisfait de son choix en remportant son premier succès depuis son passage sur Bridgestone.

`C´était un choix difficile à faire étant donné que la pluie du matin avait réduit la température de la piste qui était plutôt chaude le reste du week-end, mais beaucoup de pilotes Bridgestone ont réalisé une performance impressionnante malgré les changements de météo,´ a commenté Hirohide Hamashima, directeur du Bridgestone Motorsport Race Tyre Development.

`Nous avons dû fabriquer plus de pneus que d´habitude à cause des changements météo et nos ingénieurs ont fait un excellent travail en couvrant toutes les éventualités possibles avant le départ de la course.´

Rossi a gardé un bon rythme tout au long du week-end et ses pneus se comportaient bien même sur une piste plus fraîche dimanche. Comme Stoner, il a utilisé un slick medium à l´avant et à l´arrière. Dani Pedrosa qui a terminé deuxième avec des pneus Michelin n´a quant à lui pas changé de configurations depuis le samedi, et Jean-Philippe Weber, Directeur de la Compétition Moto chez Michelin, était ravi de ce résultat.

`Nous étions bien sûr inquiets de la météo parce qu´il aurait pu se mettre à pleuvoir pendant la course. Heureusement non, à part quelques gouttes, mais les conditions étaient plus fraîches qu´hier,´ a expliqué Weber.

`La température de la piste était de 25 degrés, alors qu´elle était de 48 degrés hier. Dani a choisi de garder les mêmes pneus qu´hier, alors c'était un bon test pour nos pneus. Il a été rapide dès le début, ce qui confirme que nos pneus sont performants dès le warmp-up, et il a pu se battre pour la première place tout au long de la course, ce qui a prouvé que nos pneus sont assez polyvalents étant donné que la température de la piste comptait 23 degrés de moins qu´hier.

Des quatre différents vainqueurs de ce début de saison, deux (Stoner et Rossi) utilisent des pneus Bridgestone tandis que les deux autres (Pedrosa et Jorge Lorenzo) courent sur Michelin.

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›