Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La pluie, principal protagoniste des essais MotoGP

La pluie, principal protagoniste des essais MotoGP

Les fortes précipitations s´abattant sur le circuit du Mugello ont empêché les pilotes MotoGP de progresser vendredi après-midi, Chris Vermeulen signant le meilleur temps de la seconde séance d´essais libres.

Les conditions météo défavorables ont empêché les pilotes MotoGP de démarrer le Grand Prix Alice d´Italie comme ils l´auraient souhaité, les deux séances d´essais de vendredi ne les ayant pas vraiment aidé à se préparer pour une course sur piste sèche.

La piste totalement trempée lors de la séance d´essais de l´après-midi a rendu difficile la réalisation d´éventuels progrès par rapport à la séance du matin, le chrono matinal du pilote Kawasaki John Hopkins enregistré en 1´54.053 n´ayant pas été battu.

Conservant la seconde place, Loris Capirossi reste pour l´instant le pilote italien le plus rapide à domicile. Le vétéran de Rizla Suzuki est sorti de piste avec sa GSV-R lors de la seconde séance d´essais, à l´instar du second pilote Kawasaki Anthony West qui se classe troisième.

Les pilotes San Carlo Honda Gresini Alex de Angelis et Shinya Nakano prennent les quatrième et cinquième place du classement, le pilote japonais ayant chuté en fin de séance. Il s´est relevé de sa légère chute couvert de boue mais sans dommage, alors que plusieurs heures de travail vont être nécessaires pour remettre en état sa RC212V avant la séance de qualifications de samedi après-midi.

Andrea Dovizioso du JiR Team Scot figure aussi dans le top dix des deux séances combinées, tout comme Chris Vermeulen qui était le plus rapide sur piste complètement trempée, suivi des prétendants au titre mondial Dani Pedrosa, Casey Stoner et Valentino Rossi. Ce dernier, dixième, est le premier pilote Yamaha du classement, son co-équipier et rival pour le titre Jorge Lorenzo se classant quatorzième. Les pilotes Fiat Yamaha ont été quelques peu secoués sur leurs M1 respectives, mais ont néanmoins réussi à rester en piste.

Bénéficiant d´une wildcard MotoGP pour mettre à l´épreuve le moteur Honda à système de distribution pneumatique en conditions de course, Tadayuki Okada a chuté à haute vitesse dans la partie descendante du Mugello, mais s´en est sorti indemne.

Tags:
MotoGP, 2008, GRAN PREMIO D'ITALIA ALICE, FP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›