Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin se prépare pour le défi de Donington Park

Michelin se prépare pour le défi de Donington Park

Une météo imprévisible et une tracé peu commun seront à la base du challenge à relever pour Michelin ce week-end.

Michelon, comme Bridgestone, devra se baser sur les données collectées au Mans pour ses choix de pneus à Donington, considérant les similitudes entre les deux circuits. Sur le Circuit Bugatti, Michelin avait décroché deux places sur le podium, de bons résultats à domicile alors que seule la victoire avait échappé à ses pilotes.

Au cours d'une discussion avant le Grand Prix bwin.com de Grande Bretagne, Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin, a analysé les caractéristiques de la piste de Donington Park ainsi que les capricieuses conditions météo.

`A Donington, deux des trois dernières courses se sont déroulées sous la pluie et nous espérons cette fois une piste sèche, d'autant que nous avons déjà rencontré la pluie sur nombre de courses MotoGP cette année,´ a indiqué Jean-Philippe Weber, responsable de la compétition moto chez Michelin. `Le niveau de grip à Donington est généralement acceptable sur le sec, mais nous devrons attendre de voir ce qu'il en est cette fois car le revêtement des circuits tend à se dégrader d'année en année. A Catalunya, nous avons vu combien la piste était glissante, peut-être à cause d'une course de camions quelques semaines auparavant.´

`Donington s'avère particulièrement exigeant en matière de pneumatiques. D'un point de vue de l'usure, il est probablement assez similaire au Circuit Bugatti du Mans. Le principal défi à Donington est de trouver le meilleur compromis permettant de s'adapter à son tracé particulier. Par exemple, la mise en température doit être excellente sur le côté gauche des pneus, qui n'est que très peu souvent en contact avec l'asphalte. Prenons les Esses de Foggy : le flanc gauche des pneus n'a pas touché le sol depuis un long moment et il faut s'assurer que la température des enveloppes est néanmoins suffisante pour négocier la première partie de la chicane. Il ne suffit pas simplement d'utiliser une gomme très tendre sur le côté gauche car dans la courbe Schwantz– un double gauche négocié à très haute vitesse – les pneumatiques rencontrent des contraintes élevées.´

`Après la course de Catalunya, nous avons effectué deux journées de tests très utiles sur le tracé catalan. Nous avons confirmé certaines nouvelles gommes que nous utiliserons dans les courses à venir. Nous travaillons comme toujours à la recherche du meilleur équilibre entre performance et endurance. En MotoGP, les pilotes exigent désormais l'utilisation de pneus relativement durs, ce qui leur permet d'être rapides jusqu'au drapeau à damier, mais dans un même temps ils ont besoin d'une mise en température rapide et d'un excellent niveau d'adhérence. Nous avons également bien progressé récemment avec de nouvelles constructions. Lors des essais de Catalunya, Andrea a utilisé une nouvelle construction arrière sur laquelle nous avions travaillé après le Mugello, et qui a donné de bons résultats.´

Tags:
MotoGP, 2008, bwin.com BRITISH GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›