Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

De retour à Laguna Seca pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis

De retour à Laguna Seca pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis

Le MotoGP se rend aux Etats-Unis pour la prochaine manche du Championnat du Monde de ce week-end.

Pour la dernière course MotoGP avant la traditionnelle trêve estivale, le Championnat du Monde traverse l'Atlantique pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis qui aura lieu le 20 juillet. Le paddock retourne sur le sol américain pour la quatrième saison consécutive, les pilotes de la catégorie reine se préparant à arpenter la piste du Mazda Raceway Laguna Seca en quête de victoire sous le soleil californien.

Actuellement en tête du Championnat du Monde MotoGP, Valentino Rossi devra faire ses preuves lors de la onzième manche de la saison 2008. Laguna Seca est l'un des trois seuls circuits sur lesquels le quintuple Champion du Monde n'a jamais triomphé, n'ayant pas accédé au podium lors des deux dernières courses sur la piste américaine. L'italien devra prendre son destin en main s'il compte passer la trêve estivale au sommet du classement général et prouver aux spectateurs américains qu'il mérite son futur statut de légende du MotoGP.

Seize points séparent Rossi de son premier poursuivant, Dani Pedrosa, le pilote du team Fiat Yamaha ayant repris la tête du Championnat du Monde au pilote du team Repsol Honda lors de la dernière course en Allemagne grâce à sa deuxième place. La condition physique de Pedrosa est encore floue à l'approche du Grand Prix Red Bull des Etats-Unis ; l'espagnol s'étant fracturé un doigt et fait une entorse de la cheville lors de sa chute au Sachsenring, Pedrosa arrivera à Laguna Seca après être allé consulter le Dr. Xavier Mir à Barcelone.

Seulement troisième du classement général, Casey Stoner est indéniablement l'homme à battre du moment en MotoGP. Le Champion du Monde en titre est au sommet de sa forme, étant sur une série de quatre pole positions et trois victoires consécutives remportées en moins d'un mois. Ses rivaux peuvent s'inquiéter avant l'épreuve de Laguna Seca, puisque l'australien avait l'an dernier effectué le même type de performance que récemment, combinant pole et victoire en course aux Etats-Unis avant de poursuivre sur une série de succès suite à la trêve estivale 2007.

Jorge Lorenzo demeure quatrième au championnat, le rookie en MotoGP n'ayant jamais couru au Mazda Raceway Laguna Seca. L'an dernier, le double-Champion du Monde 250cc commentait la course pour la télévision espagnole, les catégories inférieures ne participant pas à l'épreuve américaine. Le pilote Fiat Yamaha retrouve petit à petit confiance en lui après une série de blessures qui ont fait suite à une période de réussite en début de saison.

La `Tornade Texane´ Colin Edwards est le premier pilote américain du classement. Second lors du retour du Championnat du Monde à Laguna Seca en 2005 et effectuant un fulgurant retour en forme cette saison aux commandes de sa Yamaha M1 satellite, le pilote du team Tech 3 pourrait bien être l'un des principaux protagonistes de ce week-end. Edwards est l'un des deux seuls pilotes de la catégorie reine à avoir piloté à Laguca Seca dans le championnat AMA, bénéficiant donc d'une expérience supplémentaire aux trois épreuves MotoGP effectuées sur le sol américain.

Autre rookie courant pour la première fois en Californie, Andrea Dovizioso est toujours prêt pour un nouveau challenge. Sixième du classement général, le pilote du JiR Team Scot devance un pilote qui a toujours réussi à Laguna Seca que ce soit en superbike ou en MotoGP : Chris Vermeulen. Le pilote du team Rizla Suzuki a terminé deuxième de la course de l'an dernier, confirmant son potentiel sur cette piste dès sa première année dans la catégorie reine, et a été le seul pilote à s'approcher de Stoner lorsque son compatriote australien s'était échappée vers la victoire.

Vainqueur en 2005 et 2006, Nicky Hayden n'est pas aussi bien classé qu'il le souhaiterait, actuellement huitième à l'approche de sa course à domicile. Le `Kentucky Kid´ avait créé l'événement aux Etats-Unis en 2006 en remportant le Championnat du Monde MotoGP, mais a effectué un triste retour à Laguna Seca l'année suivante, étant impliqué dans une collision avec John Hopkins dès le premier tour de la course.

James Toseland -qui est monté à plusieurs reprises sur le podium de Laguna Seca en superbike- est neuvième du Championnat du Monde, devançant Shinya Nakano d'un petit point.

Deux pilotes rejoindront la grille MotoGP habituelle pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis cette année. Ben Spies bénéficiera de sa première wild-card à domicile de la saison et tentera de bouleverser l'ordre des choses dans la catégorie reine. Le Champion AMA Superbike en titre pilotera une troisième GSV-R pour le team Rizla Suzuki, qu'il a déjà pu commencer à apprivoiser à Donington Park.

Venant lui aussi de l'AMA, le britannique naturalisé américain Jamie Hacking a été confirmé comme remplaçant de John Hopkins pour le team Kawasaki. Le vétéran a été récompensé de ses efforts pour le constructeur japonais outre-atlantique avec cette place au sein du `Team Green´ pour le week-end prochain.

Le Mazda Raceway Laguna Seca a accueilli des Grands Prix de 1988 à 1994, mais l'évolution des machines MotoGP avait nécessité un changement de lieu pendant que la piste subissait des modifications pour satisfaire les critères de sécurité.

Depuis décembre 2004 le circuit a été profondément modifié, principalement pour améliorer la sécurité. La première phase de modernisation a concerné la sortie de la pit-lane, le remplacement des bordures et l'élargissement de la ligne droite des stands, alors que les modifications plus récentes ont vu un agrandissement des espaces de sortie de piste. Les caractéristiques principales du circuit restent cependant les mêmes, la piste de 3.48km comptant onze virages. Les températures au sol atteignent régulièrement des sommets, et le revêtement avait été rénové en 2007 le dimanche matin de la course MotoGP.

Le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis aura lieu le 20 juillet, les essais débutant le vendredi matin précédant.

Tags:
MotoGP, 2008, RED BULL U.S. GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›