Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix Red Bull des Etats-Unis : La chronique du GP

Grand Prix Red Bull des Etats-Unis : La chronique du GP

motogp.com revient en vidéo sur le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis qui s'est déroulé ce week-end à Laguna Seca.

La onzième manche du Championnat du Monde MotoGP a été disputée ce week-end à Laguna Seca, lors du Grand Prix Red Bull des Etats-Unis. La course n'était pas uniquement une étape supplémentaire de la course au titre, étant également animée par la rivalité entre les différents pilotes locaux. Le vainqueur de l'édition 2005 et 2006 de la course californienne, Nicky Hayden, a obtenu le meilleur résultat des pilotes MotoGP américains, devant avec Colin Edwards faire face à deux de leurs compatriotes pilotant en wild-card ce week-end.

Ben Spies et Jamie Hacking avaient une double mission à effectuer ce week-end, respectivement pour Suzuki et Kawasaki, puisqu'ils étaient engagés dans l'épreuve de la catégorie reine en plus de celle du championnat AMA Superbike. Spies a donc pris les commandes de la GSV-R 800cc pour la deuxième fois suite à son remplacement de Loris Capirossi à Donington Park, tandis que Hacking remplaçait John Hopkins blessé -ce dernier était d'ailleurs présent dans le paddock du Mazda Raceway Laguna Seca en tant que spectateur.

Les autres pilotes arrivaient directement du Sachsenring où s'était déroulée la dixième manche du Championnat du Monde le week-end précédent. Chris Vermeulen et Jorge Lorenzo ont été les premiers à se faire remarquer en participant à une séance de dédicace à l'Hard Rock Café de San Francisco mardi.

Après avoir subi une opération chirurgicale suite à sa chute en Allemagne, Dani Pedrosa est arrivé aux Etats-Unis un peu plus tard que ses adversaires. L'espagnol a mis à l'épreuve sa condition physique lors des premières séances d'essais de vendredi, avant que son mentor Alberto Puig et lui-même n'annoncent qu'il ne participerait pas à la course de dimanche.

Contrairement à Pedrosa, Casey Stoner était une fois de plus au sommet de sa forme. Battant le record du tour dès la première séance d'essais, l'australien a récidivé après-midi, lors d'une seconde séance d'essais interrompue par la chute d'Anthony West, incident qui a mis en valeur les airfences (protections gonflables) utilisées sur le circuit californien.

Stoner n'a pas baissé de régime en qualifying, décrochant sa cinquième pole position consécutive. Valentino Rossi n'a pas pu rivaliser avec l'australien, mais s'est tout de même qualifié en seconde position sur la grille, position idéale pour contrer l'australien au départ de la course.

Le week-end a été marqué par le renouvellement du contrat de Valentino Rossi avec Yamaha, plusieurs stars de la marque étaient d'ailleurs présentes dans le paddock de Laguna Seca. Eddie Lawson, Wayne Rainey et Kenny Roberts Sr. ont reçu un prix intitulé `Legends of Laguna Seca´ pour leurs victoires à domicile passées.

Une fois les essais et les qualifications terminés, la tension était à son paroxysme avant la course de dimanche. La onzième épreuve MotoGP a été l'occasion pour Stoner de se battre en duel, les deux pilotes créant le spectacle sur le circuit américain lors de l'une des plus belles courses de la saison. Alors que Rossi s'est finalement imposé, une première pour l'italien à Laguna Seca, son co-équipier chez Fiat Yamaha, Jorge Lorenzo, a été victime d'une chute en highside dès le premier tour.

Tags:
MotoGP, 2008, RED BULL U.S. GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›