Achat de billets
Achat VidéoPass

Championnat du Monde 250cc : bilan à la mi-saison

Championnat du Monde 250cc : bilan à la mi-saison

Les pilotes de la catégorie 250cc profitant actuellement de la trêve estivale, motogp.com revient sur les performances de ceux qui ont marqué la première partie de la saison.

Alors que personne ne l'attendait en début de saison, le pilote Metis Gilera, Marco Simoncelli, mène actuellement la course au titre 250cc, ayant accédé au sommet du classement de la catégorie en décrochant trois victoires et sept podiums jusqu'ici.

Avec ses cheveux bouclés et son attitude détendue, l'italien est désormais au centre de l'attention. Ayant effectué un début de saison désastreux (abandonnant au Qatar et percutant Alvaro Bautista dans le dernier tour de l'épreuve de Jerez), Simoncelli a aussitôt rebondi en s'imposant à Barcelone, au Sachsenring et en montant sur le podium des six dernières courses.

Le pilote Metis Gilera ne s'est pas fait que des amis lors de son ascension au sommet, ayant été impliqué dans plusieurs incidents. Hector Barbera a d'ailleurs déclaré, `il aurait pu me tuer´, suite à la chute de l'espagnol dans le dernière tour de la manche italienne, Simoncelli ayant terminé avec le maximum de points. L'italien bénéficie depuis peu d'une Gilera d'usine fournie par le Groupe Piaggio, qui souhaite aider du mieux que possible son pilote dans sa conquête du titre mondial.

En deuxième position du classement général se trouve le pilote du team Red Bull KTM, Mika Kallio. La régularité du finlandais lui avait valu la tête du classement en début d'année, avant que Simoncelli ne débute son show et relègue Kallio en seconde position.

Kallio a lui aussi trois victoires à son compteur en 2008, obtenues à Jerez, Shanghai et Donington, la seule entrave à sa saison étant son abandon pour problème technique au Montmelo qui lui a coûté la tête du championnat -le pilote Red Bull KTM ne comptant actuellement que onze points de retard sur Simoncelli.

Kallio s'est montré particulièrement performant lors des récentes courses, et il tentera de reprendre l'avantage dans la course au titre dès la reprise de la compétition à la mi-août.

L'espagnol Alvaro Bautista, pilote du team Mapfre Aspar, pourrait lui aussi avoir son mot à dire -ayant été considéré comme l'un des plus sérieux prétendants au titre en début de saison- malgré ses diverses mésaventures lors des premières courses.

Son catastrophique accident avec Simoncelli à Jerez avait démoralisé le public local, mais il s'est largement rattrapé en s'imposant à Estoril et à Assen ainsi qu'en accédant au podium lors des quatre dernières épreuves précédant la trêve. A 46 points de Simoncelli, il lui reste cependant beaucoup à accomplir pour satisfaire le public espagnol cette année.

Le compatriote de Bautista, Alex Debon, est quant à lui quatrième du classement général, étant trop irrégulier pour assumer son statut de prétendant au titre. Pilote d'expérience, l'espagnol a, lors de sa 112è course dans le Championnat du Monde, décroché la première victoire de sa carrière sur le sec au Mans en mai dernier. Il n'est néanmoins monté sur le podium qu'à deux autres occasions et son abandon en Allemagne l'a clairement écarté de la course au titre mondial.

A un point de son compatriote Debon, Hector Barbera semble avoir retrouvé son niveau sur son Aprilia d'usine juste avant la trêve estivale. Plus de constance dans la seconde partie de la saison lui permettrait sans doute de monter de nouveau sur le podium.

Alors que sa première saison dans la catégorie 250cc avait brillamment débuté avec une sensationnelle victoire sous les lumières du circuit de Losail International, et malgré ses trois autres podiums, Mattia Pasini n'a pas terminé les courses d'Estoril, de Donington et d'Assen. L'italien continue cependant de gagner en expérience dans la catégorie.

En dehors du top six, Thomas Luthi, huitième, a réagi de façon remarquable suite au début difficile de sa seconde campagne 250cc en obtenant dernièrement de bons résultats, alors qu'on pouvait attendre beaucoup plus d'Hector Faubel qui ré-intégrait la catégorie cette année, en tant que vice-Champion du Monde 125cc 2007.

Avec sept épreuves à effectuer, tout reste à jouer pour les pilotes 250cc, qui reprendront la compétition le week-end du 15 au 17 août à Brno, en République Tchèque.

Tags:
250cc, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›