Achat de billets
Achat VidéoPass

Poggiali commente son départ du Championnat du Monde

Poggiali commente son départ du Championnat du Monde

Après avoir disputé huit saisons en Grand Prix, l'ex-Champion du Monde 125cc et 250cc, Manuel Poggiali, a décidé de prendre sa retraite et de se chercher de nouveaux objectifs.

Dans des déclarations transmises aujourd'hui par son ancien manager au sein du team Campetella Racing, Eros Braconi, Manuel Poggiali a commenté son départ du Championnat du Monde.

Le pilote de Saint Marin, Champion du Monde 125cc en 2001 et Champion du Monde 250cc en 2003, a décidé avec son team de se retirer du MotoGP et cherchera d'autres challenges loin du monde des Grands Prix.

`Le temps passe, la vie nous donne d'autres motivations et de nouveaux objectifs se présentent d'eux-mêmes,´ a déclaré Poggiali. `Ce que j'ai réalisé en tant que pilote est fantastique et j'y ai pris beaucoup de plaisir. Mais je dois maintenant me concentrer sur d'autres choses, la première d'entre-elles étant la naissance de mon fils.´

`Je sens que j'ai besoin d'être plus proche de ma famille et de mes amis, ce que je n'ai pu faire que par courtes périodes durant ma carrière de pilote,´ a-t-il ajouté, avant de remercier tous ceux qui l'ont récemment soutenu, saluant plus particulièrement son père.

`Je ne veux pas oublier le monde de la course, j'adore l'atmosphère des Grands Prix, alors je serai peut-être amené à participer dans un autre rôle,´ a révélé le jeune italien.

Le directeur du Groupe Piaggio, Giampiero Sacchi, a salué le talent de Poggiali en disant, `Manuel a représenté nos quatre marques et s'est imposé avec chacune d'elles. Il est monté sur son premier podium avec Aprilia, a remporté son premier GP avec Derbi et son premier titre avec Gilera. Il a ensuite conquis le titre 250cc avec Aprilia.´

`Par tout ce qu'il a accompli et par ses qualités personnelles, il a joué un rôle majeur dans notre succès et tous ceux qui ont collaboré avec lui s'en souviendront,´ a continué Sacchi. `Il a pris une décision difficile, mais honnête. Il part avec nos meilleurs voeux quelque soit la voie qu'il choisira pour la suite.

Tags:
250cc, 2008, GP CINZANO DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Manuel Poggiali

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›