Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Simoncelli condamne sévèrement Barbera

Simoncelli condamne sévèrement Barbera

Le leader du Championnat du Monde 250cc, Marco Simoncelli, a comparé son rival Hector Barbera à un `criminel´ suite aux agissements du pilote du Team Toth à Misano.

Les chemins de Marco Simoncelli et d'Hector Barbera se sont souvent croisés -aussi bien au sens figuré qu'au sens littéral- au cours des deux dernières saisons 250cc, et leur dernier affrontement a mené le premier à condamner le comportement de son rival.

Alors que suite aux amendes pour coups de pied et aux avertissements pour manoeuvres de blocage, les deux pilotes s'étaient d'une certaine façon pardonnés pour leur collision au Mugello, une éventuelle trêve entre les deux pilotes espagnol et italien semble impossible étant donnée l'issue de la `bataille de Misano´. Simoncelli a chuté à domicile lors du duel contre Barbera, qui s'est soldé par une sortie de piste des deux pilotes.

`Je ne pense pas que Barbera soit un pilote -c'est plutôt un criminel,´ ont été les mots de Simoncelli au micro de motogp.com peu après le dernier accrochage des deux pilotes. Son rival avait quant à lui déclaré que l'italien `aurait pu le tuer´ au Mugello.

`Le fait que nous ayons tous les deux terminés hors piste prouve qu'il n'avait absolument pas l'intention de prendre le virage. Je pense qu'il ne réalise pas ce qu'il fait, ou pire encore, qu'il n'en est pas conscient et que c'est un abruti,´ a continué Simoncelli, citant un autre incident impliquant Barbera et Mattia Pasini comme preuve supplémentaire. Pasini était furieux après avoir abandonné à domicile et a demandé que des sanctions soient prises à l'encontre de l'espagnol, et avait déclaré que ce n'était `pas la première fois que Barbera agit de cette façon, totalement inacceptable.´

Actuellement en tête du Championnat du Monde, Simoncelli a rejoint Pasini dans sa plainte contre Barbera, alors qu'il avait lui même reçu un `carton jaune´ en juin dernier.

`J'ai été puni au Mugello alors que je n'avais rien fait de mal, que Barbera était derrière moi et me mettait la pression. Au bout du compte, c'est moi qui ai reçu l'avertissement. J'espère vraiment qu'une décision de ce type sera prise à son encontre pour ce qui s'est passé à Misano.´

Tags:
250cc, 2008, Marco Simoncelli, Hector Barbera, Metis Gilera

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›