Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Spies se confie à motogp.com avant Indy

Spies se confie à motogp.com avant Indy

Entretien avec Ben Spies, double champion de l'AMA Superbike, avant sa troisième participation wildcard de l'année, ce week-end au Grand Prix Red Bull d'Indianapolis.

Après avoir participé à ses deux premières courses dans la catégorie reine, Ben Spies se prépare à retrouver le team Rizla Suzuki pour le premier Grand Prix Red Bull d'Indianapolis.

Alors que les rumeurs annoncent son arrivée pour une saison entière en MotoGP l'an prochain, le pilote texan reste concentré pour continuer à progresser après avoir décroché une belle huitième place avec Suzuki à Laguna Seca en juillet dernier.

Spies arrivera à Indianapolis déterminé, ayant récemment remporté son troisième titre consécutif dans l'US AMA Superbike.

Que pensez-vous de votre expérience dans le MotoGP, avec deux apparitions à Donington et à Laguna Seca plus tôt cette saison ?
`Les deux expériences ont été grandioses. A Donington je n'étais pas au niveau que j'espérais mais ça a été un excellent week-end d'apprentissage. Ensuite à Laguna, j'étais satisfait de mon résultat bien que j'aurais évidemment aimé faire mieux, j'ai eu un peu de mal en début de course. Tout s'est bien passé. J'adore travailler avec ce team. A chaque fois que nous nous retrouvons nous progressons et je me sens toujours plus à l'aise avec la moto.´

Qu'est-ce qui est le plus marquant dans le MotoGP ?
`Ce qui m'a le plus impressionné est l'attention prêtée aux pilotes. J'ai été surpris que même pour moi qui pilotais en wildcard, dès que je me réveillais il y avait quelqu'un de Suzuki ou d'Alpinestars qui venait me préparer le petit-déjeuner, je n'en avais pas l'habitude. Ça a été un choc !´

Que pensez-vous du niveau du MotoGP, est-ce que les pilotes poussent plus que dans l'AMA ou sont-ils plus agressifs ?
`Je ne sais pas s'ils sont plus agressifs parce que je n'ai pas encore été vraiment confronté à eux. C'est difficile à dire, je n'ai rien vu qui aurait pu me dissuader de courir contre eux, mais la différence est qu'au lieu d'avoir deux ou trois pilotes rapides, il y en a plus d'une quinzaine.´

Quelles difficultés d'adaptation avez-vous rencontrées, plus particulièrement à Laguna Seca ou vous couriez dans l'AMA et en MotoGP le même week-end ?
`C'était difficile. En y repensant, à Laguna Seca, si je n'avais pas eu à piloter deux motos différentes en même temps j'aurais peut-être fait mieux, mais ce n'est pas certain. C'est extrêmement différent. Je pense que la plus grande différence se situe au niveau des pneus, il faut du temps pour s'y habituer. J'espère que nous pourrons faire mieux à Indy.´

Comment s'est passée votre opération après Laguna Seca ?
`J'ai eu l'appendicite, alors on a dû m'opérer. J'avais commencé à le sentir le samedi à Laguna, mais j'ai quand même piloté, puis quand je suis rentré chez moi à la fin du week-end j'ai dû aller à l'hôpital. Mais ça va beaucoup mieux maintenant.´

Est-ce que vos apparitions en MotoGP ont affecté votre saison dans l'AMA ?
`Ça n'a pas changé grand chose. J'aurais peut-être pu faire mieux si je n'avais pas eu ce soucis de piloter deux motos différentes le même week-end à Laguna. Mais au sinon je ne pense pas qu'il ait eu un quelconque effet, ni positif ni négatif.´

En ce qui concerne Indianapolis, quelles sont vos attentes et qu'avez-vous appris des essais de pneus effectués en juillet ?
`Je pense que c'était utile mais ils ont légèrement modifié la piste depuis. Quoi qu'il en soit, je veux simplement progresser à chaque fois que je monte sur la moto et je ne peux pas encore me fixer d'objectif parce qu'on ne sait jamais quel niveau peuvent atteindre les pilotes le jour de course. J'espère juste obtenir un meilleur résultat qu'à Laguna et prouver que je m'améliore à chaque fois.´

Travaillez-vous toujours avec Kevin Schwantz ?
`Oui, Kevin m'aide beaucoup. Nous sommes avant tout amis. Il me conseille, je lui pose des questions et nous sommes de bons amis. Nous discutons beaucoup.´

Quels sont vos objectifs pour la suite de votre carrière ?
`Piloter en MotoGP avec un bon équipement et un bon team, et réussir. A quel point ? On ne sait jamais. Il faut se donner l'opportunité de courir avec une bonne moto et voir ce qu'on peut faire avec. Je veux y arriver, avoir une bonne moto, travailler le plus possible et voir les résultats que je peux atteindre.´

Tags:
MotoGP, 2008, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›