Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

L'histoire d'Indianapolis : La première course moto sur les lieux du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis

L'histoire d'Indianapolis : La première course moto sur les lieux du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis

Retour sur la première course moto de l'IMS Speedway, qui a eu lieu en 1909.

La première course de l'Indianapolis Motor Speedway a eu lieu le samedi 14 août 1909, et comme le week-end prochain, ce sont des motos qui avaient inauguré la piste.

Alors que le Grand Prix Red Bull d'Indianapolis a été minutieusement planifié, la course de 1909 avait quant à elle été repoussée à plusieurs reprises à cause de divers problèmes de construction de la piste. Indianapolis n'avait pas encore de rues pavées à l'époque, et le revêtement de la piste n'était pas vraiment approprié étant donné le manque de connaissance dans les matériaux utilisables.

Une première séance d'essais prévue le jeudi 12 août fut annulée suite à ce que le pilote californien Ed Lingenfelder ait jugé qu'il y avait trop de cailloux pour effectuer les essais en toute sécurité. La piste fut rapidement modifiée pour que la séance d'essais se déroule le jour suivant, le vendredi 13.

Les superstitieux pouvaient s'y attendre, une pluie abondante s'est abattue sur Indianapolis et la séance d'essais a dû être annulée, les événements prévus le samedi ayant été déplacés au lundi.

La course allait compter 10 tours, pour une distance totale de 25 miles, les pilotes courant sur des machines des constructeurs Indian, Reading Standard, Harley Davidson, NSU, Thor, Excelsior, Merkel et Peugeot. A la manière de Valentino Rossi, le pilote du constructeur Indian, Jake de Rosier, arborait malgré ses origines canadiennes, un drapeau américain cousu dans le dos de sa combinaison, et des collants rouge vif pour compléter l'ensemble.

Le cinquième événement de la compétition, une course de quatre tours avec trois pilotes, se résuma à un duel Lingenfelder-De Rosier suite à la chute de Charlie Merz. Le deux pilotes étaient côte à côte dans le premier tour, avant que le pneu de De Rosier ne lâche et que ce dernier ne soit catapulté par dessus son guidon. Lingenfelder ralentit pour voir où en était son rival, et boucla les deux tours restants à une vitesse moyenne de 55.23km/h.

La dernière course moto jusqu'à ce week-end comptait quatre participants pour quatre tours de piste, et a finalement été remportée par Erwin G.Baker, qui a plus tard été surnommé `Cannonball´ pour sa rapidité. Les officiels de la FAM ont annulé la finale, et les dégâts effectués sur la piste ont empêché toute autre épreuve d'avoir lieu avant la rénovation du revêtement. Bien que les événements de 1909 furent loin d'être un succès retentissant, ils ont marqué l'histoire d'Indianapolis, puisque c'est à partir de là que la piste fut refaite avec 3.2 millions de briques, d'où le célèbre sobriquet `Brickyard´ de la ligne départ/arrivée, et qui est restée en place jusqu'ici.

Tags:
MotoGP, 2008, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›