Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Toseland reste pragmatique suite à son échec à Indianapolis

Toseland reste pragmatique suite à son échec à Indianapolis

James Toseland du team Tech 3 Yamaha veut renouer avec la régularité lors des quatre dernières courses de sa première saison en MotoGP.

James Toseland est sur le point de conclure sa première saison dans le MotoGP, puisqu'il ne reste plus que quatre courses à effectuer à l'issue du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis, lors duquel le britannique a eu de nombreuses difficultés.

Le pilote du team Tech 3 Yamaha ne gardera pas de bons souvenirs de l'épreuve d'Indianapolis, ayant eu beaucoup de mal à apprendre le nouveau tracé et à régler son YZR-M1, son travail ayant été compliqué par le vent et la pluie vendredi et dimanche.

`La météo a été catastrophique,´ a commenté Toseland après la course de dimanche. `Les organisateurs ont fait un excellent travail en arrêtant la course parce que ça devenait impossible. C'était incroyable. Il ne pleuvait pas tant, il y avait une flaque dans le virage n°1, comme vendredi, mais le vent soufflait vraiment très fort dans la ligne droite des stands.´

Revenant sur l'ensemble du week-end, il a ajouté, `Après avoir réintégré le top six à Misano, j'étais en grande confiance en arrivant ici. Les qualifications ne se sont pas trop mal passées puisque j'ai obtenu la dixième position, mais nous avons fait une erreur avec les pneus de qualification alors je pense que j'aurais pu être sur l'une des deux premières lignes.´

Toseland a effectué un bon départ pour monter en huitième position, avant de redescendre dans le sixième tour en raison d'un mauvais choix de pneu et de réglages largement perfectibles, tandis que la piste était en train de sécher.

Toseland était 18è lorsque le drapeau rouge a mis fin à la course et que les résultats ont été arrêtés. `Au début de la course, les choses allaient plutôt bien, mais il n'a pas plu en milieu de course et mes réglages étaient un peu trop souples pour ce genre de conditions. Lorsqu'il a recommencé à pleuvoir la course a été interrompue, alors c'était très frustrant.´

N'ayant jamais couru auparavant sur la moitié des circuits du calendrier du Championnat du Monde de cette année, contrairement aux autres rookies Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Alex de Angelis qui ont couru dans les catégories inférieures, Toseland a dû relever un challenge de taille depuis son arrivée dans le team dirigé par Hervé Poncharal.

Ayant terminé dans le top six lors de quatre de ses sept premières courses MotoGP, Toseland avait effectué un bon début de saison. Cependant, depuis sa désastreuse et décevante 17è place à Donington pour son GP à domicile, il ne s'est reclassé dans le top six qu'à une seule autre reprise, à Misano comme dit précédemment.

Revenant sur sa saison à quatre courses de la fin, Toseland a ajouté, `Motegi au Japon est la dernière piste que j'aurai à apprendre cette année, alors je suis sûr que le week-end sera difficile. J'aimerais au moins que la météo soit stable, j'ai prié pour ça toute l'année. Les choses se sont passées différemment, je crois qu'il n'y a eu que deux Grands Prix sans pluie.´

`Je serai bien sûr plus en confiance à Phillip Island, où j'ai eu de bons résultats par le passé, en Malaisie où j'ai effectué des essais l'hiver dernier, et à Valence où j'ai aussi fait pas mal de tours, alors j'espère faire une bonne fin de saison.´

Tags:
MotoGP, 2008, James Toseland, Tech 3 Yamaha

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›