Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le casque, un concentré de technologie

Le casque, un concentré de technologie

Le casque, élément essentiel de l'équipement de protection, est sujet à de constantes améliorations pour garantir sécurité, visibilité et confort aux pilotes.

Les technologies utilisées pour les protections portées par les pilotes ont connu une évolution parallèle à celle de leurs motos, des pneus, des lubrifiants et même à celle des tracés des circuits, et les combinaisons du 21è siècle n'ont plus grand chose en commun avec celles qui étaient utilisées auparavant.

L'un des accessoires ayant le plus évolué est le casque, qui donne un bon exemple du niveau d'attention portée à la sécurité.

`Après chaque séance, nous le donnons au service technique pour une inspection intégrale,´ explique Dani Pedrosa, `parce que l'attention portée à nos casques est très importante aujourd'hui.´

Les casques nécessitent une maintenance importante, et c'est la raison pour laquelle les fabricants envoient un team d'assistance technique sur chaque circuit. Les spécialistes de chaque marque s'assurent que les casques n'ont pas reçu trop de dommages après une chute, et inspectent les moindres détails ; l'intérieur, les fentes de ventilation et la visière.

A haute vitesse, les pilotes ont besoin d'une excellente visibilité ; c'est la raison pour laquelle la visière est méticuleusement préparée. Les pilotes disposent de trois types de visière, sombre et très sombre suivant l'ensoleillement, et une pour les ciels nuageux. Les visières sont protégées par un film de plastique fin de 0.13mm, qui peut être retiré par les pilotes une fois sali. C'est un moyen efficace de protéger la visière et de garantir un bonne visibilité constante, ainsi que d'éviter les dégâts causés par les insectes. Ces protections sont changées après chaque séance.

Les casques sont différemment préparés lorsqu'il pleut. Les pilotes disposent normalement de deux possibilités pour piloter sur le mouillé, et d'une pour piloter sous la pluie. Cette dernière correspond à une visière totalement transparente et traitée spécialement pour éviter la condensation et pour empêcher l'eau de s'infiltrer. De plus, les pilotes utilisent un masque qui dirige leur souffle vers le bas du casque afin d'éviter de créer de la buée à l'intérieur du casque, ce qui réduirait considérablement leur visibilité.

Les constructeurs ne se préoccupent pas uniquement de la vision des pilotes et de leur sécurité, mais aussi de leur confort. Comme le dit Julian Simon, `Le casque doit isoler du bruit dans le bon sens, et il doit évidemment être de bonne qualité et sûr.´

`Il doit être confortable, sans être trop serré et sans être gênant lorsqu'on se baisse en ligne droite,´ commente Esteve Rabat. C'est pourquoi il doit être assez compact pour ne pas toucher le réservoir lorsque le pilote se baisse, et ne pas dépasser au-dessus de la bulle.

Depuis le début de l'histoire du Championnat du Monde, les pilotes ont utilisé leurs casques pour se distinguer des autres. Pedrosa utilise un nouveau design rouge, blanc et bleu, tandis que Nicky Hayden a décidé `de se mettre au goût du jour, sans effectuer de changement majeur. J'ajoute un détail pour les occasions spéciales, lorsque que je cours à domicile notamment,´ a déclaré le pilote américain.

Rabat préfère un design plus simple, avec ses couleurs préférées : rouge, bleu et jaune. L'an dernier, Simon a changé toute la décoration de son casque, et est désormais toujours accompagné de sa mascotte, tandis que Marc Marquez arbore le design le plus agressif proposé par ses sponsors, l'ayant préféré à un autre plus simple.

Réalisé par Repsol Media Service

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›