Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo revient sur les lieux de son titre 2006

Lorenzo revient sur les lieux de son titre 2006

Jorge Lorenzo devra battre Andrea Dovizioso au Grand Prix Parts Europe de Valence afin de confirmer sa position au championnat.

Valence : 29 octobre 2006. Jorge Lorenzo abordait la dernière course du Championnat du Monde 250cc avec le titre en ligne de mire. L'espagnol devait faire face à Andrea Dovizioso, son rival de toujours qui revenait en forme en fin de saison. Une quatrième place et l'aide de son co-équipier wild-card Alex Debon ont finalement permis à Lorenzo de remporter le Championnat du Monde 250cc.

De retour à Valence en 2008, Lorenzo est une fois de plus sous la menace de Dovizioso qui tentera dimanche de lui dérober la quatrième place du classement général et le prestigieux titre de Rookie of the Year.

Lorenzo compte actuellement vingt-et-un points d'avance sur l'italien, ce dernier ayant été le plus performant des deux le week-end dernier au Grand Prix Polini de Malaisie. Tandis que Lorenzo a chuté, Dovizioso a obtenu le premier podium de sa carrière dans la catégorie reine.

`C'est un peu dommage que je ne sois plus dans la course pour la troisième place, mais je peux encore être le Rookie of the Year et ce sera mon objectif. C'est très important pour moi et pour mon team,´ a déclaré Lorenzo.

`Je n'ai pas un excellent palmarès à Valence ; je ne me suis jamais imposé là-bas, j'ai été deuxième en 2005, mais j'en ai de très bons souvenirs parce que j'y ai remporté le Championnat du Monde 250cc en 2006. Ce sera notre dernière course avec Michelin, avec qui j'ai remporté ma première victoire dans la catégorie reine, alors je veux décrocher un bon résultat, pour mon technicien, Pierre, pour Jean-Phillipe Weber et évidemment pour mon team.´

Lorenzo n'a couru qu'un fois à domicile sur un prototype 800cc (à Jerez, où il avait terminé troisième). Il avait manqué l'épreuve de Barcelone à cause d'une blessure.

Tags:
MotoGP, 2008, GRAN PREMIO PARTS EUROPE DE LA COMUNITAT VALENCIANA, Jorge Lorenzo, Fiat Yamaha Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›