Achat de billets
Achat VidéoPass

Michelin fait ses adieux au MotoGP

Michelin fait ses adieux au MotoGP

Le manufacturier français quitte le Championnat du Monde après 36 ans de compétition.

L'esprit de la compétition habite Michelin depuis toujours. La compétition a marqué l'histoire de l'entreprise et l'entreprise a marqué l'histoire de la compétition.

Le MotoGP est passé en monomarque. Michelin quitte ce championnat car il n'y a plus de compétition dans le domaine du pneumatique.

Après 36 ans passés en Championnat du Monde de Moto Vitesse, Michelin souhaite remercier les écuries et les pilotes qui lui ont fait confiance pendant cette période et ont contribué au succés de la marque Michelin, qui a été 26 fois championne du monde.

42 pilotes, avant la dernière épreuve du MotoGP à Valence ce week-end, ont gagné à une ou plusieurs reprises avec des pneumatiques Michelin, ce qui a permis à la marque de remporter 360 victoires en catégorie reine.

En 1973, Jack Findlay est le premier pilote à faire triompher Michelin en Grand Prix, lors du mythique Tourist Trophy de l'île de Man. Il est aussi le premier à tester la technologie Slick inventée par Michelin. Et c'est avec des pneus Michelin slicks que Barry Sheene décrochera en 1976 son premier titre en Grand Prix 500.

C'est ensuite Randy Mamola qui le premier a permis à Michelin de faire triompher la technologie radiale sur le pneu avant et le pneu arrière en 1984. Randy Mamola, toujours présent sur les circuits en 2008 déclare à ce propos : `Je suis heureux d'avoir contribué à faire connaître la nouvelle technologie radiale dont les motards du monde entier profitent aujourd'hui.´

Puis la technologie silice a été développée, marquée par une première victoire avec Mick Doohan le 29 mars 1992 à Suzuka sous la pluie.

C'est aussi Mick Doohan, Kevin Schwantz, Luca Cadalora et John Kocinski qui ont fait triompher la technologie bi-gomme tout au long de la saison 1994.

Commercialisée sous le nom de technologie bi-gomme 2CT (Two Compound Technology), c'est toute la gamme moto haute performance MICHELIN qui en bénéficie aujourd'hui.

A partir de 2002, les chimistes de Michelin introduisent de nouveaux composants synthétiques révolutionnaires qui mènent Valentino Rossi sur la plus haute marche du podium. D'ailleurs toutes les victoires de cette saison 2002 seront obtenues sur ces nouveaux pneus.

Le premier pneu de série à bénéficier de ces gommes synthétiques sera le Michelin Pilot Power en 2004, seulement 2 ans après son introduction en MotoGP.

Michelin donne rendez-vous aux supporters moto pour d'autres aventures en compétition moto à partir de 2009, car la compétition, c'est une manière de mieux avancer au service de ses clients.

Communiqué de presse Michelin

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›