Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

A la rencontre de Bradley Smith

A la rencontre de Bradley Smith

motogp.com s'est entretenu avec le pilote britannique Bradley Smith au sujet de saison 2008 et de ses objectifs pour l'an prochain.

Après avoir rejoint le team Polaris World Aprilia au début de la saison 2008, Bradley Smith a vécu chutes, pole positions, podiums et blessures, tous ces événements étant venus consolider son expérience des Grands Prix.

Après avoir connu des hauts et des bas avec son team 2008 qui a été dissout à la fin de la saison, le jeune pilote anglais s'apprête à prendre un nouvel élan au sein du fameux team Bancaja Aspar.

Smith devra passer par un important programme d'entraînement et de préparation avant une année cruciale pour sa carrière, et l'ancien pilote de la Red Bull MotoGP Academy était en pleine forme au moment de répondre aux questions de motogp.com chez lui, dans la région d'Oxford.

Q. `Comment résumeriez-vous votre saison 2008 ?´
R. `Je suis assez satisfait de la manière dont les choses se sont passées. Terminer sixième du championnat, obtenir trois pole positions et quatre podiums, si on m'avait dit ça en début d'année j'aurais été enthousiaste. Evidemment je suis déçu de ne pas avoir remporté de course, parce que j'ai souvent été dans le groupe de tête et je n'ai jamais réussi, alors c'est le point négatif que je retiens. Mais globalement, la saison a été bonne.´

Q. `Etant donné que vous avez été plusieurs fois en pole position, avez mené des courses et eu une machine aussi compétitive, êtes-vous déçu de ne pas avoir obtenu de meilleur résultat ?´
R. `Au début de l'année je me disais, `pourquoi est-ce que tu n'arrives pas à convertir ces pole positions ? Pourquoi n'as-tu pas remporté ces trois courses ?´ Au final, je regardais les autres et me disais qu'ils avaient beaucoup plus d'expérience. C'est la première année que j'ai été devant, et ma première avec Aprilia. Effectuer un tour rapide en qualifications et en course sont deux choses très différentes.´

`Le savoir-faire joue un rôle important, les pilotes prennent les meilleures positions en fin de course. J'ai parfois manqué de chance, comme à Assen et au Sachsenring, lorsqu'il s'est mis à pleuvoir alors que je menais la course.´

Q. `Pensez-vous avoir appris de ces situations ?´
R. `On se rend compte que les autres ne plaisantent pas. Si on leur donne ne serait-ce qu'un tout petit peu d'espace ils nous sortent de la piste. Les pilotes agissent tous de la même manière. On pourrait penser qu'ils essayent de mettre en place une stratégie et de rester les uns derrière les autres, mais au final tout le monde veut accéder au podium et lutter pour la victoire. Ce n'est pas parce que je n'ai pas été assez agressif, mais parce que je n'avais pas l'expérience nécessaire pour savoir quand est-ce qu'il fallait attaquer dans les deux derniers tours et quand est-ce qu'il ne le fallait pas. Au Mugello par exemple, je menais à deux tours de l'arrivée et je me suis retrouvé en cinquième position au bout de la ligne droite. On ne peut pas remonter de la cinquième à la première place en un tour. C'est de l'expérience, j'ai appris de choses comme ça et je peux maintenant penser à la saison prochaine.´

Q. `Vous devez sûrement être impatient de courir avec un aussi bon team pour la saison 2009 ?´
R. `Le team Aspar a une bonne mentalité et ils veulent remporter des championnats. C'est ce qui permet à un pilote de donner le meilleur de lui-même. C'est ma quatrième saison en Grand Prix et j'ai besoin de franchir ce cap pour commencer à remporter des courses et me battre pour le championnat. J'ai hâte d'effectuer les essais hivernaux, parce que l'an dernier je commençais à m'habituer à la moto, alors que cette année nous allons pouvoir faire un travail d'essais spécifique et essayer d'élever notre rythme de course. Je pense que c'est important étant donné le calendrier de la saison, nous n'avons pas d'essais durant la saison alors nous devons être prêts à nous battre dès la première course.´

Q. `Sentez-vous une pression particulière, comme si 2009 pouvait être une année de rupture ?´
R. `L'objectif est de quitter la catégorie 125cc l'an prochain. Je dois faire de mon mieux cette saison pour partir du mieux que possible. Je ne sais pas en quelle position je finirai mais je me battrai pour le Championnat du Monde. Le titre n'est pas facile à décrocher, ce n'est pas toujours le plus rapide qui gagne, mais le plus régulier. Il faut avoir un peu de chance. Ensuite je voudrai passer en 250cc en 2010, et après en 600cc 4-temps lorsqu'ils le décideront. Alors j'espère changer de catégorie à la fin de l'année, mais je vais tout faire pour obtenir le meilleur résultat possible cette saison.´

Q. `Vous vous êtes blessé à plusieurs reprises l'an dernier, allez-vous devoir être opéré durant l'hiver ?´
R. `J'ai eu de la chance parce que j'ai parfaitement récupéré, j'ai n'ai eu aucune complication et je pense que c'est parce que je suis encore jeune. Je peux donc me concentrer à préparer la saison prochaine et je n'ai pas à m'inquiéter. L'an prochain, avec des courses aussi proches les unes des autres et un calendrier raccourci d'un mois, ce sera encore plus important d'éviter les blessures. Il faudra être régulier et toujours dans le groupe de tête, sinon on perd trop de points.´

Tags:
125cc, 2008, Bradley Smith, Bancaja Aspar Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›