Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Di Meglio revient sur sa campagne 2008

Di Meglio revient sur sa campagne 2008

Le Champion du Monde 125cc revient sur les moments forts de la saison 2008 pour motogp.com.

Grande révélation de la saison 2008, Mike di Meglio a su relancer une carrière marquée par quelques promesses - notamment un podium à Donington Park et une première victoire à Istanbul en 2005, mais aussi par des passages à vide tels qu´une saison 2006 durant laquelle il n´aura décroché que huit points.

Passé du team Scot à Ajo Motorsport pour sa sixième campagne en Championnat du Monde 125cc, le jeune toulousain a su mettre à profit les qualités de sa Derbi RSA pour s´imposer comme la nouvelle référence de la catégorie. Véloce, régulier et réfléchi, di Meglio s´est vite en évidence.

Présent aux avant-postes dès la première course de la saison, à Losail, le français avait toutefois terminé au pied du podium et avait été un peu en retrait lors des courses suivantes, mais Une deuxième place en Chine puis une victoire au Mans l´ont propulsé en tête du classement général dès la cinquième épreuve de l´année.

`Lors de la première course, au Qatar, j´ai mené durant quelques tours et cela n´était pas arrivé depuis longtemps... Tout au long du weekend, je m´étais bien senti au guidon de ma moto et lors de la course j´ai eu quelques soucis de piston et j´ai fait quelques travers, mais ce fut une belle course, parfaite pour débuter l´année,´ explique di Meglio.

`Au début du Championnat, Simone Corsi était très fort - je savais que je pouvais me rapprocher des premières places, mais après le Qatar j´ai eu deux courses difficiles à Jerez et à Estoril, puis nous sommes bien revenus en Chine puis au Mans, et je me suis alors retrouvé leader. Vu qu´il y avait beaucoup d´écart entre Corsi et Terol, j´étais sûr de pouvoir revenir en deuxième position en général, j´ai essayé et finalement je me suis retrouvé en tête, ce fut une belle surprise.´

`Quand j´ai pris la tête du classement au Mans, je ne pensais pas au Championnat, car il restait encore beaucoup de courses à disputer, tout était encore possible - on avait vu Corsi mener le Championnat avec une grosse avance et il a tout perdu en deux courses, donc de mon côté je voulais juste continuer d´être rapide et travailler dur - cela a payé et c´est une belle satisfaction.´

Le passage sur Derbi RSA avec le team Ajo Motorsport fut l´une des clés de la réussite de Mike di Meglio cette année, qui s´est rapidement fait un nid au sein du team finlandais.

`L´an dernier, j´avais eu beaucoup de difficultés en termes de pilotage, mais cette année avec cette nouvelle moto, il a fallu que je change mon style et j´ai vite trouvé de nouveaux repères et surtout mon team a bien compris ce qu´il me fallait,´ souligne di Meglio.

`Ce team, c´est comme une famille, c´est agréable car nous avons tous travaillé de concert, il y avait de bonnes relations entre tous les membres du team, je n´avais jamais connu une telle ambiance - c´est une très bonne équipe et j´ai eu de la chance de les rejoindre.´

Face aux favoris de la catégorie 125cc, Mike di Meglio a su faire valoir sa maturité quand des pilotes tels que Simone Corsi ou Bradley Smith pêchaient par leur irrégularité. Le Champion du Monde reconnaît aussi avoir profité des difficultés rencontrées par son prédécesseur, Gabor Talmacsi, et indique Stefan Bradl aurait pu, avec plus d´expérience, être un sérieux rival.

`Au début de la saison, Talmacsi a eu des problèmes, il a eu pas mal de problème de moteur ; d´un autre côté, Bradl a eu besoin d´un peu de temps pour comprendre sa moto, mais désormais il est très fort et nous avons eu de la chance qu´il n´ait pas été dans le coup dès le début de la saison car je pense que je ne serai pas forcément champion aujourd´hui. De mon côté j´ai essayé de comprendre au mieux la moto durant l´hiver et j´ai tout de suite été rapide, nous avons travaillé dur et nous avons bien mérité ce titre.´

Si sa première victoire de la saison décrochée au Mans avait une saveur toute particulière, le Grand Prix d´Australie qui l´aura vu décrocher le titre reste le moment le plus important de la campagne de Mike di Meglio. Sur l´un des circuits les plus exigeants du calendrier en termes de pilotage, le pilote Derbi a dominé les débats avec panache : meilleur temps des essais libres, pole position, meilleur tour en course et victoire - un véritable sans-faute pour un pilote considéré jusqu´à la saison dernière comme un spécialiste de la pluie.

`En Australie, le week-end avait bien démarré, la moto était très bonne et j´ai tout de suite su ce qu´il fallait faire. Nous avons bien travaillé et je me suis donc retrouvé le plus rapide à chaque séance. En course, je savais que je pouvais m´échapper, mais j´avais peur de faire une erreur et je n´ai pas attaqué tout de suite, j´ai un peu manqué mon départ mais je me suis tout de suite senti à l´aise et j´ai essayé de remonter pour prendre la première place - en course j´ai fait exactement ce que j´avais fait lors des essais et j´ai pu m´échapper - je n´avais jamais eu une telle impression de facilité.´

`Ce n´est qu´en récupérant un drapeau à la fin de la course que j´ai réalisé que j´étais Champion, en voyant les écrans géants du circuits qui repassaient les images de mes victoires... Ce fut un moment incroyable !´

Après avoir dominé la catégorie 125cc cette saison, di Meglio est aujourd´hui prêt à relever un nouveau défi : le toulousain devrait être promu en 250cc pour la saison 2009 et il devrait faire ses premiers tours de roues au guidon d´une nouvelle monture d´ici quelques jours...

Tags:
125cc, 2008, Mike Di Meglio, Ajo Motorsport

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›