Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Hopkins gêné par ses blessures à Phillip Island

Hopkins gêné par ses blessures à Phillip Island

Hopkins, Melandri et Jacque ont commencé les essais avec Kawasaki à Phillip Island.

La première journée d'essais de Kawasaki à Phillip Island s'est mal passée pour John Hopkins, l'anglo-américain ayant souffert des blessures qu'il avait contractées au cours de la saison 2008.

Le pilote du team Kawasaki a effectué soixante-dix-sept tours de piste -son meilleur en 1´33.3- et a souffert des fractures qu'il s'était faites au genou et à la cheville gauche à Assen en juin dernier. `A chaque fois que je change de vitesse, mes tendons frottent contre la plaque qui a été fixée pour ressouder mes os, et ça fait énormément gonfler ma cheville. En plus, mon genou se bloque, surtout dans les virages à gauche, je ne suis donc pas dans la forme idéale,´ a admis Hopkins.

L'anglo-américain n'est néanmoins pas prêt d'abandonner, surtout étant donnés les progrès réalisés avec son nouveau chef-mécanicien, Naoya Kaneko.

`Nous nous entendons très bien et nous avons vraiment amélioré la moto. Naoya est très méthodique dans son approche, mais il apporte aussi un nouveau regard sur les problèmes, et cela nous a permis de réaliser d'importants progrès. Maintenant j'ai besoin de passer davantage de temps sur la piste, si mes blessures me le permettent.´

Marco Melandri, le nouveau co-équipier de Hopkins, a signé son meilleur tour en 1´32.5, égalant son meilleur tour de la course du mois dernier. L'italien continue de s'adapter à la Ninja ZX-RR, bien qu'il ait manqué de sensations avec l'avant durant ses 93 tours du circuit de Phillip Island.

Le pilote le plus rapide du `Team Green´ a été Olivier Jacque, qui était de retour sur les lieux de sa victoire dans le Championnat du Monde 250cc de l'an 2000. Le pilote français a été le seul à utiliser le nouveau châssis Kawasaki et la dernière version du système électronique, et a été chronométré en 1´32.4. Jouant un rôle crucial dans le développement de la Ninja 2009, Jacque a expliqué qu'il n'utilisait que `80% du potentiel du nouveau châssis, avec l'objectif de l'utiliser à 100% après davantage de réglages.´

Tags:
MotoGP, 2008, Marco Melandri, Kawasaki Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›