Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Silverstone 1979 – le duel Roberts-Sheene

Silverstone 1979 – le duel Roberts-Sheene

L'annonce du retour du MotoGP à Silverstone l'an prochain a sans doute rappelé à certains fans d'incroyables moments de course sur le circuit anglais, dont le fantastique duel Roberts-Sheene de 1979.

La nouvelle confirmant le retour du Championnat du Monde MotoGP à Silverstone en 2010 a ravivé les souvenirs de l'une des meilleures courses de l'histoire de la moto - le Grand Prix de Grande-Bretagne 1979.

L'épreuve de Silverstone est devenue l'une des courses les plus célèbres de l'histoire, suite à un duel sans merci entre le pilote local Barry Sheene et son rival américain Kenny Roberts, qui avait dérobé le titre mondial au londonien la saison précédente.

Les deux pilotes s'étaient battus en tête à tête durant 28 tours, se disputant jusqu'à ce que Roberts ne prenne l'avantage dans le dernier virage, remportant la course pour seulement 0.3 seconde.

`Il y a deux courses spéciales dans ma carrière, et quand quelqu'un me dit: `j'étais à la course´, je sais tout de suite laquelle,´ commente Roberts, qui s'est imposé trois fois de suite dans le Championnat du Monde 500cc avec Yamaha de 1978 à 1980. `Aux Etats-Unis ils parlent de l'Indy mile que j'avais remporté avec Yamaha en 1975 et en Grande-Bretagne ils parlent de Silverstone en 1979. Ce sont les deux courses dont les gens se rappellent encore.´

La légende américaine du MotoGP ajoute, `Lors de cette course, on changeait de position presque tous les tours. Barry passait devant et ralentissait, puis je reprenais la tête pour hausser le rythme, et on laissait les trois autres pilotes derrière. Ensuite il repassait devant et je lui disais d'accélérer. Je savais que je ne pouvais pas m'en défaire mais je ne voulais pas qu'il nous ralentisse et permette aux autres de nous rattraper. Je lui disais simplement d'aller plus vite, mais Barry ne m'a pas compris.´

`L'image du signe qu'il me fait dans son dos est restée ! Nous savions tous les deux que la course se déciderait dans le dernier tour parce qu'aucun n'était capable de s'échapper. Et ça s'est effectivement fini dans le dernier tour, dernier virage, lorsque j'ai réussi à passer devant,´ se rappelle l'ex-Champion du Monde.

`Barry était l'un de mes principaux adversaires à l'époque et notre relation n'était pas très bonne, mais nous nous respections et nous sommes devenus bons amis par la suite. C'est l'un des personnages les plus importants de ce sport et il manque à tout le monde. Nous étions côte à côte sur la piste mais Silverstone était l'un des circuits les plus rapides et convenait très bien à mon style. Il y a eu des courses lors desquelles j'ai dû attaquer davantage où être plus malin, mais celle dont tout le monde se rappelle est le Grand Prix de Grande-Bretagne de 1979.´

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›