Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix de Grande-Bretagne - une rétrospective

Le Championnat du Monde MotoGP étant de retour à Silverstone en 2010, motogp.com revient sur l'histoire du Grand Prix de Grande-Bretagne avec les plus belles courses du célèbre circuit anglais.

Le MotoGP sera de retour à Silverstone la saison prochaine, un circuit qui avait accueilli dix Grands Prix moto à partir de 1977.

L'Angleterre est l'un des trois seuls pays, avec l'Italie et les Pays-Bas, à avoir accueilli un Grand Prix chaque année depuis le lancement du Championnat du Monde en 1949, il y a 58 ans.

La manche britannique a été l'Isle of Man TT de 1949 à 1976, date à laquelle l'épreuve a été déplacée à Silverstone. Donington Park accueille le Grand Prix de Grande-Bretagne depuis 1987, et 2009 marquera la 23è course du Championnat du Monde sur le circuit des Midlands, avant que le Grand Prix ne retourne dans le Northamptonshire en 2010.

Le premier Grand Prix 500cc de Grande-Bretagne de 1949 avait vu le pilote local Harold Daniell s'imposer sur une Norton lors de l'Isle of Man TT, tandis que les épreuves 350cc et 250cc avaient été respectivement remportées par le britannique Freddie Frith et l'irlandais Manliefe Barrigton.

Les pilotes locaux ont connu bon nombre de succès au TT durant les années 1950 et 1960, avec des célébrités telles que Geoff Duke, John Surtees et Mike `The Bike´ Hailwood, remportant plusieurs victoires dans la catégorie reine. Hailwood, quadruple Champion du Monde 500cc, était un véritable fan du TT et s'y est imposé 14 fois en 18 ans pour remporter trois titres 250cc et deux titres 350cc.

La mort du pilote italien Gilberto Parlotti lors du Grand Prix de 1972 -alors qu'il était en tête du Championnat du Monde- et le boycott de l'épreuve par plusieurs pilotes d'élite, dont Giacomo Agostini (qui s'y était imposé cinq fois de suite en 500cc de 1968 à 1972), ont ensuite poussé les organisateurs à déplacer l'événement.

L'irlandais Tom Herron entra dans l'histoire en tant que vainqueur du dernier Grand Prix 500cc tenu sur l'île en 1976, avant que Silverstone ne devienne le nouveau circuit du Grand Prix de Grande-Bretagne l'année suivante.

La décennie de Silverstone dans le Championnat du Monde débuta en 1977 et coïncidait avec l'âge d'or des pilotes américains, avec des stars telles que Kenny Roberts (trois victoires en 500cc à Silverstone), Randy Mamola (deux victoires en 500cc à Silverstone), Pat Hennen et Freddie Spencer (une victoire chacun).

La victoire au sprint de Roberts devant le héros local Barry Sheene de 1979 à Silverstone est devenue l'une des courses les plus célèbres de l'histoire, tandis que Wayne Gardner (lors du dernier Grand Prix à Silverstone en 1986) et Franco Uncini, le Champion du Monde 500cc 1982, se sont aussi imposés sur la piste britannique.

Depuis 1987, Donington a accueilli plusieurs courses historiques, avec notamment Eddie Lawson remportant la toute première victoire dans la catégorie reine, avant le triomphe de Wayne Rainey en 1988 et les succès consécutifs d'une autre star américaine, Kevin Schwantz, de 1989 à 1991.

Schwantz décrocha ensuite une quatrième et dernière victoire à Donington en 1994, la dernière de ses 25 victoires en Grand Prix, avant que l'australien Mick Doohan ne s'impose trois fois de suite. Le Grand Prix de Grande-Bretagne de 2000 offrit à Valentino Rossi sa toute première victoire dans la catégorie reine, l'italien ayant depuis remporté quatre autres victoires sur le sol britannique.

Avec le retour de Silverstone au calendrier du MotoGP en 2010, The Doctor sera à la poursuite d'une nouvelle victoire historique, tandis que le vainqueur du GP de Grande-Bretagne de 2006, Dani Pedrosa, et Casey Stoner, vainqueur à Donington en 2007 et 2008, seront prêts à tout pour l'en empêcher.

Tags:
MotoGP, 2008

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›