Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Denning: `Nous voulons être plus compétitifs dès la première course´

Denning: `Nous voulons être plus compétitifs dès la première course´

Paul Denning, directeur de Rizla Suzuki, explique à motogp.com comment son team s'est préparé pour le début du Championnat du Monde MotoGP 2009.

Paul Denning revient sur la situation de Loris Capirossi, de Chris Vermeulen et du team Rizla Suzuki et commente l'évolution du prototype Suzuki GSV-R 800cc.

Q. `Après les tests en soufflerie de novembre et les essais à Phillip Island, quel a été le travail de Suzuki durant l'inter-saison ?´
R. `Nous avons beaucoup progressé sur la moto durant le mois qui a séparé la dernière course des derniers essais de 2008, cette période nous a permis de tester de nouvelles pièces, et ça a très bien fonctionné. L'usine a considérablement amélioré le comportement du moteur pour les essais de Phillip Island, mais l'objectif principal après ces essais a été d'améliorer le rendement global. Nous n'avons pas vraiment de données concluantes parce qu'au Japon, la météo ne nous a pas permis d'utiliser la piste, mais les simulations sont très prometteuses par rapport à ce que nous avions fin 2008. Nous espérons obtenir de bons résultats lors des prochains essais à Sepang (Malaisie) et à Losail (Qatar).´

Q. `Quels ont été les demandes des pilotes pour 2009 ?´
R. `Ils voulaient un moteur plus agressif. Ils ont apprécié les progrès réalisés à Phillip Island en novembre en termes de gestion électronique et de rendement du moteur à bas et moyen régimes. Ils sont très contents de l'évolution et espèrent gagner encore un peu en performance. Si nous y parvenons, la moto sera très compétitive.´

Q. `Casey Stoner a récemment déclaré que quatre journées d'essais suffisaient amplement pour tester une moto. De la perspective d'un team, pensez-vous que Suzuki ait suffisamment de temps pour réaliser les progrès demandés ?´
R. `La réponse est oui, cela dépend du niveau de la moto au premier jour d'essais à Sepang. Si un team a déjà des problèmes fin janvier, alors non, ils n'auront pas assez de temps d'essais avant la première course. Il faut espérer que tout le travail effectué de fin novembre à fin janvier porte ses fruits en février. Avec de solides bases de travail, ce n'est pas un problème. En ce qui concerne les pilotes, ce sont les meilleurs. Fin 2007, lorsque Loris est sorti des stands pour la toute première fois à Valence, il a tout de suite effectué un très bon temps au tour, et je crois qu'il était plus rapide qu'il ne l'avait été avec Ducati le week-end précédent. Les pilotes de haut-niveau trouvent très rapidement les limites d'une moto, alors Casey a raison. Cela diffère uniquement si on se retrouve avec un problème fondamental à résoudre.´

Q. `Beaucoup de team managers et d'ingénieurs ont donné leurs avis sur la réduction des coûts en MotoGP. Quelle est la position de Suzuki ?´
R. `Nous devrons reparler de tout ça sérieusement lors des prochains essais à Sepang. Tout le monde est d'accord pour dire que la réduction des coûts est une nécessité absolue. Ce n'est pas un souhait, c'est une nécessité pour préserver l'avenir du championnat. Certaines des mesures à court terme ne seront pas très efficaces, mais nous aideront un peu. L'important est que nous avons tout considéré, les constructeurs, Dorna, l'IRTA, les perspectives commerciales, l'organisation et les perspectives des teams privés, en termes de priorité, et nous devrons effectuer de grands changements plutôt que des petits. Je pense qu'il faut tout faire pour que la réduction des coûts facilite l'implication et la participation des teams et des constructeurs, et pour que développer et engager des motos dans le championnat soit une activité plus attractive. Ce doit être l'objectif final.´

Q. `Qu'attendez vous de vos pilotes et du team Suzuki pour 2009 ?´
R. `Faire mieux que l'année dernière et avec un peu de chance retrouver notre niveau de 2007, où nous étions régulièrement dans le groupe de tête. Je pense que nous avons les bons pilotes pour ça et début 2009, notre machine devrait être plus proche de celles de nos concurrents qu'au début de 2008. Nous ne voulons pas fixer d'objectifs trop ambitieux et être déçus si nous ne les atteignons pas. Mais nous voulons être beaucoup plus compétitifs dès la première course de la saison.´

Tags:
MotoGP, 2008, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›