Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Valentino Rossi se livre à la veille d'une nouvelle campagne avec Yamaha

Valentino Rossi se livre à la veille d'une nouvelle campagne avec Yamaha

Le Champion du monde en titre annonce une saison 2009 plus difficile que la 2008.

Comment se sont passées les vacances d’hiver ? Qu’avez-vous fait durant votre temps libre ?

Mes vacances ont été géniales ! J’adore le snowboard et je suis donc allé dans les montagnes avec des amis, pour surfer un peu, c’était vraiment bien, et maintenant je suis prêt à reprendre le travail.

Que retenez-vous de la saison 2008 ? Quel a été le meilleur moment de 2008 ?

Il est difficile de choisir un meilleur moment parce que j’ai eu de la chance et il y a en a eu beaucoup, c’était une saison incroyable ! J’ai renoué avec la victoire, mais la course la plus chargée d’émotions a été celle de Laguna Seca, indéniablement la victoire la plus importante de la saison.

Vous avez eu l’occasion d’essayer le prototype 2009 avant la trêve. Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que Yamaha est sur la bonne voie ?

Oui, j’ai pu rapidement tester le prototype 2009 à Valence et ensuite un peu plus à Jerez, où j’avais été très rapide. La moto me parait meilleure et j’ai été plus rapide qu’avec la version 2008. Je suis très confiant, et puis de toute façon, nous n’en sommes qu’au début alors nous allons continuer de travailler sur la M1 2009 jusqu’à avril.

Qu’attendez-vous des nouveautés qui seront présentes sur la dernière version que vous piloterez à Sepang cette semaine ?

A Sepang, nous utiliserons notre nouvelle moto... J’utiliserai mes deux motos avec les pièces destinées aux courses, alors j’essayerai de trouver de bonnes sensations au plus vite. Nous travaillons beaucoup sur le moteur et tentons d’améliorer l’accélération, je pense que nous nous concentrerons sur ce domaine.

Le garage conserve le mur. Pourquoi voulez-vous le garder ?

Il y a deux très bons pilotes dans notre team, et ces deux pilotes veulent gagner le Championnat du Monde. Nous avons trouvé une formule qui a très bien fonctionné en 2008 alors nous recommencerons en 2009.

Croyez-vous que Jorge sera l’un des principaux prétendants au titre cette année ?

Oui, je pense que Lorenzo sera l’un de mes principaux rivaux, il a gagné une année d’expérience et avec la règle du pneu unique, nous partirons à égalité. Ce sera un très sérieux rival.

A part lui, qui d’autre attendez-vous aux avant-postes ?

Notre premier concurrent sera Stoner. Pedrosa sera aussi très rapide, et évidemment Lorenzo.

Que pensez-vous de la `crise´ du MotoGP et du départ de Kawasaki ? Etes-vous inquiet du voir le nombre de motos sur la grille diminuer ?

Oui je suis très inquiet de voir le nombre de motos diminuer parce que nous n’étions que 19 en 2008, ce qui n’était déjà pas beaucoup. J’espère que Kawasaki restera, sinon nous ne serons plus que 17; nous devons trouver une solution pour engager plus de motos.

Quelles seraient les solutions pour avoir plus de motos ?

C’est difficile à dire. Je pense qu’il faudrait des motos un peu moins sophistiquées et un peu moins coûteuses.

Après les deux premiers tests, quelle est votre opinion au sujet de la règle du pneu unique ? Pensez-vous que ce soit bien pour la compétition ou non ?

Il est un peu tôt pour se prononcer, mais je pense qu’il y aura plus de spectacle parce que nous aurons tous les mêmes pneus. Avec la règle du pneu unique, les motos bougeront beaucoup plus en fin de course et il faudra aller un peu moins vite. Cela nous permettra d’avoir des batailles plus serrées. C’est ce que nous espérons !

Pensez-vous que d’autres mesures puissent être prises pour améliorer la compétition ? Vous avez déjà parlé d’une réduction de l’assistance au pilotage, pouvez-vous nous en dire davantage et expliquer ce qu’on peut faire dans ce domaine ?

Ces dernières années, et surtout depuis l’arrivée des 800cc, les courses ont été moins disputées et je pense que c’était notamment dû aux progrès effectués sur les pneus. Nous sommes désormais très rapides en virage et il y a moins de possibilités de dépassement. Néanmoins, l’évolution des systèmes électroniques a aussi permis d’améliorer les performances des pilotes, et a contribué à réduire le nombre de batailles.

Vous avez demandé à Yamaha de participer à une course de superbike, notamment pour courir contre Bayliss. Etes-vous déçu de ne pas avoir cette opportunité ? Voulez-vous toujours le faire ?

C’était une idée amusante, et j’aurais été très content. Je suis toujours partant pour participer à une course de superbike et j’aimerais bien me battre contre Bayliss, parce que c’est le Champion du Monde ! Malheureusement nous sommes dans une période difficile et je n’ai pas eu cette chance, mais j’espère que je le ferai plus tard, peut-être l’année prochaine.

Vous avez obtenu de très bons résultats lors du Rallye de Grande-Bretagne. Seriez-vous prêt à vous engager en rally à plein temps ?

J’ai toujours adoré le rallye, depuis tout petit. C’était l’une de mes passions et je suis très heureux de pouvoir participer à une épreuve quand j’ai le temps et l’opportunité. J’ai toujours aimé ça et le jour où j’abandonnerai les motos, si je progresse et que j’ai plus de temps, peut-être que je ferai plus... mais pas dans un futur proche, parce que je veux courir sur moto encore quelques années !

Vous avez aussi eu une nouvelle occasion de tester la Ferrari. Pensez-vous avoir fait des progrès ?

La Formule 1... essayer la Ferrari a été un grand moment. J’ai toujours été fan de compétition automobile, pas seulement de rallye. Je suis content parce que j’étais rapide; je suis aussi assez rapide pour la Formule 1 ! J’avais décidé de continuer sur moto en 2006 mais j’ai bien sûr encore quelques doutes, mais piloter le bolide rouge à Mugello et travailler avec Ferrari a été fantastique.

Pensez-vous à la compétition F1 pour votre avenir ?

Comme je l’ai déjà dit, j’ai eu ma chance et j’ai décidé de rester sur moto. Le choix est fait et je ne pense pas bénéficier d’une autre opportunité.

Vous êtes un bon ami de Marco Simoncelli. Quelle est votre opinion sur sa conquête du titre 250cc l’an dernier et pensez-vous qu’il soit de nouveau favori au titre cette année ?

Nous sommes de bons amis; c’est un type super. Nous nous entraînons ensemble et il m’a surpris l’an dernier, je savais qu’il avait beaucoup de potentiel mais je ne pensais pas qu’il deviendrait Champion du Monde. Je suis content pour lui; il l’a mérité. Il reste en 250cc et je pense que c’est le favori pour 2009.

Pensez-vous que Marco puisse piloter pour Yamaha par la suite ?

Je pense que Simoncelli viendra en MotoGP, parce qu’il est très rapide et très jeune. Mais chez Yamaha, nous avons déjà Lorenzo, alors je pense qu’il attirera d’autres constructeurs.

Allez-vous continuer à être votre `propre´ manager en 2009 ? Avez-vous pensé à travailler avec un nouveau manager ?

Je suis satisfait de la décision que j’ai prise et de mon organisation actuelle, je n’ai pas besoin de manager et pour l’instant, je ne pense pas en engager un.

Il ne reste plus beaucoup d’objectifs à atteindre dans votre carrière... vous êtes déjà le pilote avec le plus de réussite de l’histoire. Avez-vous d’autres objectifs ? Voulez-vous battre le record d’Agostini des 122 victoires toutes catégories confondues ?

Le record d’Agostini est évidemment très important. Je n’en suis pas très loin, mais je veux surtout continuer à piloter et à gagner pendant quelques années ! Mon principal objectif est de gagner d’autres Championnats du Monde; c’est plus important que de rattraper Agostini. Mais ce serait génial d’y arriver !

Etes-vous aussi motivé que par le passé ? Comment cultivez-vous votre soif de victoire ?

En pilotant sur piste et en cherchant à aller plus, mais avant tout, travailler avec Yamaha et ce groupe de personnes me rend très heureux, et pas conséquent très motivé. Cela fait longtemps que je cours et je dois me concentrer chaque année pour trouver la motivation et être agressif. Actuellement je me sens bien.

Pour conclure, vous avez déclaré que le titre 2008 avait été le plus difficile à obtenir. Pensez-vous que ce sera plus facile ou plus dur en 2009 ?

2008 a été difficile parce que j’ai dû donner le meilleur de moi-même pour gagner. 2009 sera encore plus difficile parce que mes adversaires, qui ont souffert en 2008, seront prêts à me rendre la monnaie et voudront me battre. Je pense que ce sera encore plus dur qu’en 2008 !

Tags:
MotoGP, 2009, Valentino Rossi, Fiat Yamaha Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›