Achat de billets
Achat VidéoPass

Suzuki concrétise ses progrès en Malaisie

Suzuki concrétise ses progrès en Malaisie

Abordant leur seconde saison en tant que co-équipiers chez Rizla Suzuki, Loris Capirossi et Chris Vermeulen étaient ravis de constater les progrès réalisés sur la GSV-R durant l’hiver.

Parmi les pilotes les plus rapides lors des essais de Sepang de la fin de la semaine dernière, Loris Capirossi était particulièrement enthousiaste au moment de commenter le travail que Suzuki a effectué sur la GSV-R depuis le mois de novembre.

S’apprêtant à participer à sa douzième saison en Grand Prix et se préparant pour une seconde saison avec le team Rizla Suzuki, le vétéran italien est en pleine forme et s’est dit satisfait des améliorations apportés au dernier prototype du constructeur japonais.

Capirossi a été le plus rapide de la première journée d’essais et s’est classé dans le top trois les deux journées suivantes, des résultats de bon augure après une saison 2008 difficile.

“J’avais un très bon feeling, je suis en pleine forme,” a mentionné Capirossi. “La moto a bien progressé. Suzuki a travaillé dur pour nous. Ça se passe beaucoup mieux parce que c’est ma seconde année avec le team et tout le monde commence à comprendre ce dont j’ai besoin. Nous devons bien entendu continuer à travailler mais nous sommes déjà à un bon niveau.”

Il a ajouté, “J’ai eu beaucoup de problèmes l’an dernier, la moto était trop grosse pour moi, alors j’ai demandé une autre selle et un réservoir plus petit. Ils ont changé ça et je suis désormais beaucoup plus à l’aise sur la moto, c’est une vraie réussite.”

Chris Vermeulen, le co-équipier de Capirossi, était dans un état d’esprit similaire à la conclusion des essais de Sepang, s’étant classé dans le top six -à moins d’une seconde du plus rapide- lors des trois journées.

L’australien a confié à motogp.com, “Suzuki nous a apporté beaucoup de nouveautés, le châssis, le moteur, le carénage, le bras-oscillant, tout est neuf. Ils ont travaillé très dur. Ça semble payant parce que nous avons été plus rapides que nous ne l’étions auparavant et nous sommes compétitifs. Il s’agit néanmoins des premiers essais et nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous avons d’autres nouvelles pièces à essayer et j’espère que nous serons aussi compétitifs au Qatar.”

Revenant sur sa dernière séance d’essais, Vermeulen a expliqué, “Un petit problème m’a empêché de finir la simulation de course, il ne me manquait que cinq tours, mais globalement ça s’est bien passé. Les pneus se sont bien comportés, ils se sont usés normalement, comme ceux de l’an dernier, et c’est une bonne nouvelle pour tout le monde. Nous avons tous les mêmes pneus et ils fonctionnent très bien.”

Les résultats de la dernière journée d'essais à Sepang sont disponibles ici.

Tags:
MotoGP, 2009, Chris Vermeulen, Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›