Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Toseland / Edwards : Une saine émulation selon Poncharal

Le directeur de Tech 3 Yamaha reconnaît les tensions entre Colin Edwards et James Toseland depuis que les deux pilotes ont échangé leurs chefs-mécaniciens, mais le français souligne les bienfaits de la rivalité entre ses pilotes.

Suite à l’arrivée de James Toseland en MotoGP l’an dernier, ce dernier avait immédiatement créé des liens avec son nouveau co-équipier Colin Edwards, et les deux pilotes du team Tech 3 Yamaha avaient commencé l’année en travaillant ensemble avec leurs deux chefs-mécaniciens.

Edwards, qui travaillait avec son chef-mécanicien Garry Reinders, était ravi de donner quelques conseils au rookie britannique, qui travaillait avec Guy Coulon, afin qu’il s’adapte à la catégorie reine dans les meilleures conditions possibles.

Cependant, à la fin de la saison, que Edwards a terminée en septième position dans le classement général tandis que Toseland avait connu une baisse de forme durant la seconde partie de l’année et avait chuté à la onzième place, le directeur de Tech 3 Yamaha Hervé Poncharal reçut une demande de Toseland qui souhaitait travailler avec Reinders pour sa seconde saison avec le team.

Considérant toutes ses options et se concertant avec chacune des parties, Poncharal décida finalement de procéder au changement, ce qui ne plut pas vraiment à Edwards, l’américain ayant ensuite exprimé haut et fort son mécontentement lors des dernières semaines.

Nettement plus performant que Toseland lors des premiers essais MotoGP de l’année à Sepang, Edwards a révélé qu’il ne parlait plus avec son co-équipier et a souligné l’écart entre leurs temps au tour, alors que Toseland avait été victime d’une violente chute lors de la première séance d’essais.

Poncharal a expliqué, “Colin n’était pas content parce qu’il considère qu’il aurait dû avoir son mot à dire avant qu’on ne prenne cette décision, mais il l’a acceptée. Depuis, Colin a pris un excellent départ, il a fait de très bons temps à Jerez en novembre et également à Sepang avec la nouvelle moto. Maintenant il est très, très content.”

Commentant les raisons derrières le changement opéré dans le team, Poncharal a ajouté, “Je comprenais le point de vue de James parce que Garry vit en Angleterre près de chez James, et il parle mieux anglais que Guy. James et Garry ont passé beaucoup de temps ensemble l’an dernier, durant les voyages et en Angleterre, et James aime rester en contact avec son chef-mécanicien entre les courses.”

Au sujet des récentes déclarations de Edwards et des conséquences pour le team, Poncharal est comme d’habitude resté positif et a mentionné, “Je ne peux pas trop parler de ce que Colin a dit parce que c’est son point de vue, mais tout le monde sait que la première personne que veut battre un pilote est son co-équipier. James a beaucoup progressé l’an dernier, et nous pensons qu’il a prouvé qu’il pouvait se battre pour le podium cette année avec Tech 3, alors ils courront l’un contre l’autre et ce sera une bonne compétition.”

Poncharal a conclu, “Je serais très content que ce soit un facteur de motivation pour l’équipe de James comme pour l’équipe de Colin. C’est un sport individuel, on ne voit jamais deux pilotes partir en vacances ensemble. Ils se respectent l’un et l’autre, peut-être qu’ils ne se parlent plus, et alors ? Je veux qu’ils aient tous les deux le meilleur soutien possible et c’est pourquoi j’ai pris cette décision.”

Tags:
MotoGP, 2009, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›