Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi interviewe le directeur de Ferrari F1 pour le magazine officiel

Rossi interviewe le directeur de Ferrari F1 pour le magazine officiel

Malgré sa décision de ne pas passer en Formule 1, le Champion du Monde MotoGP Valentino Rossi maintient d’excellentes relations avec le team Ferrari F1.

Après avoir récupéré le titre MotoGP fin 2008, le sextuple-Champion du Monde Valentino Rossi a profité de l’intersaison pour s’adonner à diverses activités sportives.

Passionné de compétition automobile, l’italien a participé à l’épreuve du Championnat du Monde des Rallyes organisée au Pays de Galles en décembre dernier et a terminé 12è - peu après avoir testé la Ferrari F1 à la fin du mois de novembre.

Le constructeur italien avait offert un test privé de la Ferrari F2008 -pilotée par Felipe Massa et Kimi Raikkonen l’an dernier- à l’italien pour le récompenser de son nouveau triomphe en MotoGP, et The Doctor avait été ravi.

Bien qu’il ait un contrat avec Yamaha Factory Racing pour courir en MotoGP avec Fiat Yamaha en 2009 et 2010 et qu’il ait encore de nombreux objectifs à atteindre sur deux-roues, Rossi garde contact avec le team Ferrari F1 et entretient une excellente relation avec le directeur, Stefano Domenicali.

Prenant le rôle du journaliste dans un récent article du Magazine Ferrari Officiel, Rossi a d’abord souligné les différences entre le pilotage d’une voiture de rallye, d’une Formule 1 et de son prototype MotoGP 800cc Yamaha M1, avant de passer le micro à Domenicali.

Rossi a mentionné, “Ce n’est pas comparable. On ne se fatigue pas durant un rallye. Il faut rester dans la voiture pendant plusieurs heures, se lever très tôt le matin, mais on ne se fatigue jamais. En Formule 1, le problème se situe au niveau du cou. On a vite mal lorsqu’on n’est pas habitué. A l’opposé, piloter une moto est très fatigant: il faut piloter avec son corps et il n’y a aucun moment de répit.”

Domenicali, qui compte huit titres Constructeur et six titres Pilote du Championnat du Monde de Formule 1 sur son CV, a ensuite répondu aux questions de Rossi concernant son avis sur le MotoGP.

Domenicali a affirmé, “J’ai toujours suivi la compétition moto, depuis que je suis tout petit et je continue à regarder. J’aime l’esprit de la compétition moto; il y a plus d’engagement et un peu de cet esprit ne ferait pas de mal à la Formule 1.”

“Nous nous amusons sans doute davantage. Le paddock moto est très différent,” a ajouté Rossi, avant que Domenicali ne réplique, “L’une de nos priorités est de nous occuper de ceux qui viennent sur le circuit pour assister à la compétition. La Formule 1 ne peut pas se contenter de la télévision.”

“C’est peut-être pourquoi Michael Schumacher (septuple Champion du Monde de F1 et pilote Ferrari) s’est mis à piloter des motos,” a suggéré Rossi avec une pointe d’ironie.

Domenicali a posé une dernière question à la star du MotoGP, “Puisque tu connais les deux, qui va le plus vite entre Schumacher en MotoGP et toi sur une Formule 1 ?”, à laquelle Rossi a répondu avec sa confiance habituelle, “Moi évidemment !”

Le Magazine Ferrari Officiel est disponible ici.

Tags:
MotoGP, 2009, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›