Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les pilotes commentent leur première `compétition´ avec les nouveaux pneus Bridgestone

Les pilotes commentent leur première `compétition´ avec les nouveaux pneus Bridgestone

Suite à la première confrontation depuis la mise en vigueur de la règle du pneu unique, les pilotes de la catégorie reine ont commenté leurs différentes expériences sur les gommes Bridgestone de 2009.

L’un des principaux changements de l’intersaison MotoGP ’08-’09 a été le passage sur la nouvelle génération de pneus Bridgestone suite à la mise en vigueur du règlement imposant un seul manufacturier de pneus à la fin de l’année dernière.

Le nouveau règlement aura des conséquences importantes sur les séances de qualifications puisque le manufacturier japonais ne produit plus de pneus dits `de qualification´. D’autre part, dans la même logique de réduction des coûts de la compétition, les séances ont été réduites à 25 minutes.

Suite à la séance chronométrée du BMW M Award qui a permis d’avoir un aperçu des futures séances de qualifications, plusieurs pilotes ont donné leurs avis sur le nouveau règlement.

Au lieu d’utiliser un pneu `de qualification´, les pilotes peuvent désormais utiliser un pneu tendre neuf du lot fourni par Bridgestone pour le week-end, les pilotes disposant tous du même lot de pneus.

Pilote le plus expérimenté de la grille MotoGP, Loris Capirossi a terminé troisième de la séance de dimanche et approuve vivement la nouvelle réglementation. L’italien a commenté, “C’est désormais plus facile parce que tout le monde est à égalité. Nous avons le choix entre des pneus durs ou tendres et certains pilotes courront peut-être sur les pneus tendres parce qu’ils ne sont pas dédiés aux qualifications.”

Le pilote du team Rizla Suzuki a ajouté, “Nous aurons des séances de 45 minutes et tout le monde fera de son mieux. L’an dernier on pouvait voir un pilote classé onzième passer en seconde position grâce aux pneus de qualification. Cela n’arrivera plus.”

Autre vétéran de la catégorie reine, Colin Edwards a collaboré avec Michelin jusqu’à la fin de la saison dernière, mais est néanmoins en faveur du nouveau système. Dixième dimanche dernier, le pilote texan a commenté, “Je pense que la règle du pneu unique fonctionne bien parce que nous sommes désormais tous au même niveau. Alors au lieu de passer notre temps à chercher un pneu qui aille bien avec le moto, nous pouvons simplement adapter la moto au pneu.”

Edwards a poursuivi, “Notre situation est un peu différente cette année, mais nous avons la même machine depuis cinq ans alors ça donne peut-être un avantage. Je sais comment la moto fonctionne, ou plutôt mon chef mécanicien le sait et nous n’avons donc qu’à l’adapter. Je pense que c’est une excellente réglementation, et apparemment la règle du pneu unique fonctionne très bien dans d’autres compétitions.”

Brillant en qualification l’an dernier avec Michelin, Jorge Lorenzo avait décroché la pole de ses trois premières courses en MotoGP, pour un total de quatre sur la saison. Il a dû s’adapter aux pneus Bridgestone avant sa seconde saison dans la catégorie reine et pense qu’il est désormais désavantagé alors qu’il était l’ex-pilote Michelin le plus rapide dimanche dernier.

Le jeune espagnol a déclaré, “Je pense que les qualifications seront plus compliquées cette année, surtout sans pneus spéciaux, qui m’allaient très bien. J’étais un peu un spécialiste sur pneus de qualification et je n’ai plus cet avantage, alors je dois apprendre à m’adapter. Mon style de pilotage convient mieux aux pneus Bridgestone durs alors je pense que j’aurai des difficultés durant les séances de qualifications cette année.”

Andrea Dovizioso, grand rival de Lorenzo, a lui aussi dû s’adapter aux nouveaux pneus et reste assez optimiste, bien qu’il ne soit pas allé aussi vite que l’espagnol à Jerez. Le pilote du team Repsol Honda a mentionnée, “Nous devrons attendre le premier week-end de course pour tirer des conclusions, mais je pense qu’il n’y aura pas de problème parce qu’on peut faire beaucoup de tours avec le même pneu. Nous n’avons pas un grand nombre de pneus, et je pense que nous en aurons juste assez pour chaque week-end.”

Le dernier mot revient à Valentino Rossi, qui a réussi l’exploit de récupérer le titre MotoGP après être passé sur Bridgestone au début de la saison dernière. L’italien a affirmé, “Nous devrons attendre de voir comment se déroule le premier Grand Prix. A priori tout va bien, on peut attaquer et faire de bons chronos, mais ces pneus ne sont pas comme les pneus de qualification. Il n’y a pas autant d’adhérence, mais on peut tout de même s’amuser, attaquer et en profiter un maximum durant un tour. Je pense que je dois encore faire de progrès dans ce domaine.”

Tags:
MotoGP, 2009

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›