Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Ezpeleta revient sur les circonstances uniques du GP du Qatar

Ezpeleta revient sur les circonstances uniques du GP du Qatar

Le CEO de Dorna explique le processus qui a mené au report de la course MotoGP à lundi soir.

Carmelo Ezpeleta, le CEO de Dorna Sports, a participé à la décision de reporter la course MotoGP du Grand Prix Commercialbank du Qatar à lundi soir -une première dans le Championnat du Monde- et a confirmé qu’il s’agissait de la bonne décision à l’issue de l’épreuve.

“Il peut pleuvoir partout dans le monde, mais au Qatar c’est assez étrange, surtout de la manière dont il a plu dimanche dernier,” a déclaré M. Ezpeleta vendredi dernier. “Il pleuvait normalement durant la course 125cc, il s’agissait d’une averse qui s’est arrêtée peu après, mais ce qui est arrivé juste avant la course MotoGP était incroyable. Nous savions qu’une course nocturne sous la pluie n’était pas envisageable, et la proposition de reporter la course a ouvert d’autres possibilités pour les courses telles que celle du Qatar, bien que ce ne soit pas une option pour les autres Grands Prix (qui ont lieu de jour).

“Nous étions venus faire une course, et au final nous sommes parvenus à trouver une solution qui convenait à la majorité des équipes. C’était une décision qui n’allait à l’encontre d’aucun règlement, mais une décision sans précédent.”

M. Ezpeleta a également expliqué que plusieurs options avaient été étudiées, disant, “Il n’était pas viable d’organiser une course de jour, parce que les teams avaient des pneus conçus pour les températures nocturnes, et nous devions nous assurer qu’il ne fasse pas le même temps lundi que dimanche. Il fallait aussi que la décision permettre la retransmission de la course à la télévision.”

“Il n’y avait pas eu de course de nuit avant celle de l’an dernier, et jamais de course nocturne sous la pluie. Nous avons donc pris des mesures extraordinaires que nous devrons réglementer par la suite.”

“Le Qatar restera la seule course nocturne, j’en suis certain. Je pense même que nous n’envisagerons pas d’autre événement de nuit parce qu’il n’y a pas de circuit qui puisse proposer les conditions nécessaires - et nous ne les avions même pas toutes au Qatar le week-end dernier.”

En dehors de la météo, la réduction de la durée des essais a posé d’autres problèmes aux pilotes. M. Ezpeleta a affirmé qu’il était bien conscient de leurs inquiétudes, déclarant, “Je pense qu’ils ont raison. Nous voulions réduire la durée d’utilisation des moteurs, et notre première solution a été de réduire la durée des essais. Nous nous sommes rendus compte après coup qu’il y avait d’autres solutions, et la plus récente suggestion qu’a reçue la MSMA pour 2010 -et éventuellement cette année- est de conserver des séances d’une heure le vendredi après-midi, le samedi matin, le samedi après-midi, en fixant une limite sur le nombre de tours afin de réduire l’utilisation des moteurs.”

“Cette mesure laisserait suffisamment de temps aux teams et aux pilotes pour régler leurs machines. S’il y a un consensus sur ce système, nous pourrions l’appliquer dès cette année.

Tags:
MotoGP, 2009

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›