Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone espère courir sur le sec à Jerez

Bridgestone espère courir sur le sec à Jerez

Après deux premiers Grands Prix compliqués en 2009, Bridgestone espère bénéficier de meilleures conditions météo pour la troisième manche de la saison en Espagne.

La première épreuve européenne de la saison MotoGP 2009 aura lieu ce week-end au Circuit de Jerez, qui avait déjà accueilli deux tests de pré-saison pour permettre à Bridgestone de préparer sa première année en tant que fournisseur de pneus unique de la catégorie reine.

Alors que Bridgestone, les pilotes et les teams MotoGP devaient s’adapter à la nouvelle réglementation, le mauvais temps est venu compliquer le début de la saison en bouleversant l’épreuve du Qatar et en perturbant celle du Japon. Les conditions météo variées ont néanmoins permis à tous les partis engagés de gagner une expérience inestimable.

Hiroshi Yamada, le manager du département compétition moto de Bridgestone, a commenté, “Nous avons eu des conditions très étranges et nous avons dû relever un véritable défi lors des week-ends de course de ce début de saison, avec la course reportée au Qatar et les pluies torrentielles qui ont empêché les qualifications d’avoir lieu au Motegi. Je suis impatient de retourner en Europe où j’espère que nous aurons une bien meilleure météo. Nous avons vu une belle course au Japon et j’en étais très content, et j’espère que ça continuera en Espagne.

Bridgestone a choisi une nouvelle stratégie pour la troisième manche de la saison. Alors que le manufacturier japonais avait amené des slicks en gommes tendre et medium pour les deux premières courses, les pilotes auront besoin d’un pneu avant plus dur à Jerez.

Tohru Ubukata, le responsable du développement des pneus de compétition chez Bridgestone, a expliqué, “Le circuit de Jerez a été rénové depuis la course de l’an dernier et cela affectera les performances des pneumatiques, mais nous avons déjà pu les évaluer lors du test de pré-saison de fin mars. La piste avait quelques bosses et elle est désormais plus plate, les pneus n’ont donc pas besoin d’une construction complexe pour absorber les chocs, mais la surface est plus abrasive et c’est pourquoi nous avons choisi une gomme plus dure à l’avant pour gagner en endurance.”

Tags:
MotoGP, 2009, GRAN PREMIO bwin.com DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›