Achat de billets
Achat VidéoPass

Barberá critique les manières de Simoncelli

Barberá critique les manières de Simoncelli

Le pilote du Team Pepe World n’a pas apprécié la stratégie de Marco Simoncelli, qui a battu l’espagnol dans le dernier virage à Jerez dimanche dernier.

Le Grand Prix bwin.com d’Espagne de dimanche dernier a été l’occasion d’une bataille épique à quatre pilotes lors de l’épreuve de la catégorie 250cc, qui s’est conclue par deux défaites espagnoles dans le dernier virage de la course.

Juste après qu’Hiroshi Aoyama ne prenne le dessus sur Álvaro Bautista pour filer vers la victoire, Marco Simoncelli dépassait l’autre pilote espagnol Héctor Barberá dans le dernier virage et le battait ensuite au sprint pour prendre la dernière place sur le podium avec un avantage de 0.063s.

Barberá pilotait à domicile pour la première fois depuis sa grave blessure au dos de l’an dernier, et espérait briller devant son public après s’être qualifié en seconde position sur la grille.

Barberá a passé la majeure partie de la course en quatrième position juste derrière le groupe de tête, et a profité d’une erreur de Simoncelli dans le dernier tour pour passer devant l’italien, avant que ce dernier ne reprenne l’avantage dans le tout dernier virage.

Résumant son week-end, Barberá a déclaré, “La course a été un peu étrange parce que je n’ai jamais été à 100% à l’aise sur la moto. Tout s’était vraiment bien passé durant le week-end, particulièrement le samedi, mais je n’ai pas aussi bien piloté à la fin de la course. Je savais que ça allait être difficile parce que Jerez est l’une des pistes qui me réussit le moins, mais nous avons eu un excellent soutien qui m’a mis en confiance pour obtenir un podium.”

Barberá a également critiqué les manoeuvres du Champion du Monde en titre, affirmant, “Dans le dernier virage, Simoncelli est arrivé sur moi comme en disant, ‘c’est toi ou moi’, parce que nous ne changions pas de positions et il a forcé le passage. Je n’avais plus d’espace pour passer et j’aurais chuté si je n’avais pas bougé. Ce n’est pas la première fois et personne ne devrait piloter comme ça.”

Reparti de Jerez en troisième position du classement général, à quinze points du leader Aoyama, Barberá a conclu, “Je peux être content de ma bonne première moitié de course et j’ai prouvé que je peux régulièrement lutter pour le podium.”

Tags:
250cc, 2009, GRAN PREMIO bwin.com DE ESPAÑA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›