Achat de billets
Achat VidéoPass

Bridgestone se prépare aux caprices de la météo du Mans

Bridgestone se prépare aux caprices de la météo du Mans

Après avoir profité d’un soleil radieux à Jerez, le manufacturier de pneus unique du MotoGP s’attend à avoir des conditions météo variées au Grand Prix de France.

Les deux week-ends de pluie au Qatar et au Japon ont permis à Bridgestone d’apprendre à gérer leur activité dans des conditions difficiles, alors que le manufacturier commençait tout juste sa nouvelle mission de fournisseur unique. Après une épreuve plus simple en Espagne, l’entreprise japonaise sera prête pour n’importe quelle condition météo au Grand Prix de France.

Bridgestone s’attend à avoir des températures de piste plus fraîches qu’à Jerez, et a donc opté pour des gommes tendres et medium pour les slicks avant, comme au Motegi et au Circuit International de Losail.

En ce qui concerne les pneus arrière, Bridgestone proposera également des gommes tendres et medium, comme lors de chacun des Grands Prix précédents cette saison. En cas de pluie, les pilotes utiliseront des pneus pluie tendres - comme ceux qui avaient été utilisés au Motegi le vendredi après-midi et le samedi matin.

Le Grand Prix de France a lieu le même week-end que l’an dernier, et Bridgestone a donc pu anticiper des températures atmosphériques entre 15 et 25°C et des températures de piste allant de 20 à 35°C, bien en dessous des 49°C de la piste de Jerez.

Tohru Ubukata, responsable du développement des pneus de compétition chez Bridgestone, a expliqué les choix de pneus pour la quatrième manche de la saison, disant, “Le climat plus frai en France signifie que nous pouvons utiliser des gommes plus tendres, surtout à l’avant. Le Mans est une piste de type ‘stop-go’ et compte plusieurs virages assez lents, alors les charges mises sur les pneus dans les virages sont moins importantes, mais la stabilité en freinage et la motricité seront clés pour les performances des pneus.”

Il a ajouté, “La sortie du virage numéro 9 est un peu différente parce que les pilotes accélèrent beaucoup dans un long virage à droite, qui demande beaucoup de motricité sur le flanc droit du pneu arrière. Ces deux dernières années nous avons eu de la pluie au Mans alors nous pouvons nous attendre à en avoir encore ce week-end, et c’est pour cette raison, et pour les températures plus fraîches, que nous avons choisi les pneus pluie Bridgestone tendres.

Tags:
MotoGP, 2009, GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›