Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo s’impose en stratège au Mans

Lorenzo s’impose en stratège au Mans

Jorge Lorenzo a parfaitement su exploiter les choix qui se sont offerts à lui lors d’un Grand Prix de France qui s’est déroulé sur le mouillé et sur le sec.

La star espagnole Jorge Lorenzo a trouvé le remède parfait pour se remettre de sa frustration de Jerez. Suite à son abandon en Espagne, le pilote du team Fiat Yamaha a remporté une magnifique victoire au Grand Prix de France malgré des conditions particulièrement difficiles - et est également revenu au sommet du classement général.

Lorenzo a pris la tête de la course dès le premier tour et a ensuite creusé l’écart sur pneus pluie alors que la piste séchait. Dernier pilote à changer de moto pour passer sur slicks -pour le premier arrêt aux stands en course de sa carrière- l’espagnol s’est montré aussi brillant que durant la première partie de la course et a finalement franchi la ligne d’arrivée avec 17 secondes d’avance sur son premier poursuivant.

Marco Melandri du team Hayate Racing a lui aussi réalisé une magnifique performance en terminant deuxième pour monter sur le podium pour la première fois depuis 2007, alors que l’italien n’était pas sûr de pouvoir poursuivre sa carrière en MotoGP durant l’hiver.

Après avoir poursuivi son co-équipier Andrea Dovizioso, Dani Pedrosa du team Repsol Honda est finalement parvenu à doubler l’italien pour s’emparer de la troisième place et monter sur le podium pour la troisième fois consécutive.

Valentino Rossi a quant à lui vécu une course cauchemardesque à l’issue de laquelle il perd la première place du classement général pour passer en seconde position. Le Champion du Monde en titre a changé de moto à trois reprises, a chuté et a reçu une pénalité le forçant à repasser par les stands avant de terminer dernier.

Les australiens Casey Stoner (Ducati Malboro) et Chris Vermeulen (Rizla Suzuki) se sont respectivement classés cinquième et sixième, Stoner étant désormais à égalité de points avec Rossi dans le championnat.

Les vétérans Colin Edwards (Monster Yamaha Tech 3), seizième en début de course, et Loris Capirossi (Rizla Suzuki) espéraient probablement de meilleurs résultats que leurs septième et huitième positions.

James Toseland (Monster Yamaha Tech 3) se relance en terminant neuvième devant Toni Elías (San Carlo Honda Gresini) qui complète le top dix.

Lorenzo mène désormais dans le classement général avec un seul point d’avance sur Rossi et Stoner, les deux favoris au titre comptant chacun 65 points. Le Mugello, l’un des circuits préférés de Rossi et sa piste nationale, accueillera la prochaine et cinquième manche du Championnat du Monde MotoGP 2009, le Grand Prix Alice d’Italie.

Tags:
MotoGP, 2009, GRAND PRIX DE FRANCE, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›