Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Stoner: ‘Nous n’avons pas du tout profité de notre potentiel'

Stoner: ‘Nous n’avons pas du tout profité de notre potentiel'

Le pilote du team Ducati officiel était en difficulté sur le mouillé comme sur le sec au Grand Prix de France.

Casey Stoner semblait clairement avoir des soucis sur sa Desmosedici GP9 au début du Grand Prix de France, étant rapidement passé de la seconde à la septième position durant les premiers tours de la course.

La star australienne a souligné le manque d’adhérence avec les pneus pluie sur la piste séchante comme l’un de ses principaux problèmes, et a donc dû piloter prudemment jusqu’au passage sur slicks.

Alors que le Champion du Monde Valentino Rossi a payé cher un changement de machine trop tôt, Stoner était de son côté soulagé de passer sur son autre moto à la mi-course, avant de constater un problème avec son stabilisateur de direction sur sa moto de réserve, et qui lui a fait perdre beaucoup de temps dans la seconde partie de la course.

Stoner a néanmoins réussi à résoudre le problème et à doubler son compatriote Chris Vermeulen pour prendre la cinquième place à dix tours de l’arrivée, une position qu’il a conservée jusqu’à la fin de la course pour repartir du Mans à égalité de points avec Rossi dans le classement général - et à seulement un point du leader de la catégorie et vainqueur de la course, Jorge Lorenzo.

“Je suis très déçu parce que nous n’avons pas du tout profité de notre potentiel dimanche,” a expliqué Stoner. “La moto réglée pour le mouillé avait un gros problème et je manquais d’adhérence dès le tour de chauffe. Je ne me sentais pas à l’aise et je perdais beaucoup de temps, mais la piste n’était pas encore assez sèche pour passer sur pneus slicks.”

Il a ajouté, “Je suis ensuite passé sur mon autre moto qui avait un soucis avec le stabilisateur de direction et après quatre tours, j’ai dû lâcher la poignet d’accélération sur la ligne droite pour réparer ça. Tout est allé beaucoup mieux après, j’étais plus confiant sur la moto et je pouvais pousser jusqu’aux limites. Je pense que sans ça nous aurions pu lutter pour le podium aujourd’hui mais malheureusement ces choses arrivent de temps en temps et nous n’avons plus qu’à espérer que ça se passe mieux la prochaine fois.”

Déjà tourné vers la cinquième manche de la saison, Stoner a conclu, “Maintenant je suis vraiment impatient de courir au Mugello, l’une de mes pistes préférées. J’ai eu de bons résultats là-bas et nous pensons avoir une meilleure machine que celle de l’an dernier, alors nous devrions être en mesure de courir aux avant-postes.”

Tags:
MotoGP, 2009, GRAND PRIX DE FRANCE, Casey Stoner, Ducati Marlboro Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›